Avec notre partenaire Yicai Global – La Chine devrait augmenter ses sources locales de minerai de fer, un matériau clé pour la fabrication de l’acier, car la demande de fer et d’acier devrait se redresser cette année, a indiqué le China Daily.

La Chine devrait optimiser l’utilisation de la ferraille d’acier et accueillir davantage d’actifs miniers étrangers pour assurer l’approvisionnement en minerai de fer, a indiqué le rapport, citant des experts.

Depuis 2015, environ 80% de l’approvisionnement de la Chine en minerai de fer est importé, a indiqué le journal China Daily, citant le président de l’Institut de planification et de recherche de l’industrie métallurgique de Chine, Fan Tiejun.

Le site d’information, Yicai Global a indiqué que la demande de fer et d’acier en Chine devrait augmenter cette année, selon Qu Xiuli, vice-présidente de l’Association chinoise du fer et de l’acier.

La demande devrait augmenter en 2023 grâce à l’optimisation continue des mesures de prévention et de contrôle de Covid-19 et à l’effet des politiques visant à stabiliser l’économie, a indiqué cette dernière, qui est également secrétaire général de la CISA, lors d’un sommet de l’industrie à Pékin.

Frappés par la baisse de la production et la hausse des prix de l’énergie, ainsi que par la base élevée, les avantages économiques des entreprises sidérurgiques ont chuté l’année dernière, a précisé Qu Xiuli. Mais le capital enfermé dans les stocks et les produits finis a également diminué, les comptes clients ont augmenté et la structure de la dette a été optimisée, a-t-elle souligné.

La Chine a probablement produit 1 milliard de tonnes d’acier brut l’année dernière, en baisse de 2,3% par rapport à 2021, selon la CISA. L’industrie sidérurgique du pays sera davantage consolidée cette année par le biais de fusions et de réorganisations, a indiqué Qu Xiuli, ajoutant que la consolidation avait progressé ces dernières années grâce aux réformes du côté de l’offre et des entreprises publiques.

Le 21 décembre, le régulateur des actifs de l’État a donné à China Baowu Steel Group, le plus grand sidérurgiste mondial en termes de ventes, l’autorisation de reprendre le groupe Sinosteel.

Baowu Steel a également intégré de nombreuses autres entreprises publiques, notamment Wuhan Iron and Steel, Ma’anshan Iron and Steel, Taiyuan Iron and Steel, Shandong Iron and Steel.

À mesure que la capacité de production sera davantage intégrée, la consolidation augmentera cette année, a déclaré Wang Guoqing, directeur du Lange Steel Research Center. Moins d’entreprises stimuleront la concurrence dans l’industrie, réduiront la concurrence désordonnée et contribueront à stabiliser les prix de l’acier dans une certaine mesure, a-t-il ajouté.

L’intégration des entreprises à la traîne est également propice pour les aider à se concentrer sur des segments de marché particuliers, à renforcer leur pouvoir de négociation, à affaiblir la nature cyclique de l’industrie et à permettre des bénéfices plus stables dans l’ensemble de l’industrie, a souligné Wang Guoqing.