La Chine souhaite devenir une plaque tournante de l’innovation dans l’industrie mondiale de la robotique d’ici 2025, selon plusieurs experts interrogés par le CIIE.

Pour cela, les scientifiques chinois s’efforcent de réaliser « des percées dans les composants robotiques et d’élargir l’application des machines intelligentes dans davantage de secteurs ».

« Cette décision fait partie d’une volonté plus large de la Chine de faire face au vieillissement de la population et de tirer parti des technologies de pointe afin de faire avancer les mises à niveau industrielles », ont déclaré des experts.

Le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information a annoncé dans un plan quinquennal que les revenus d’exploitation de l’industrie robotique chinoise devraient augmenter à un taux annuel moyen de 20% de 2021 à 2025.

Lire aussi : Robotisation de la Chine en 2020

D’ailleurs en 2020, la densité de robots de fabrication en Chine (mesure utilisée pour mesurer le niveau d’automatisation d’un pays) a atteint 246 unités pour 10 000 habitants en Chine, soit près du double de la moyenne mondiale.

Pour Wang Weiming, un responsable du ministère, « la Chine visait à doubler sa densité de robots de fabrication d’ici 2025 ».

Des robots haut de gamme devraient être utilisés dans davantage de secteurs tels que l’automobile, l’aérospatiale, le transport ferroviaire, la logistique et les industries minières.

Lire aussi : La nouvelle zone de Pudong a publié un plan triennal sur la robotique

« Davantage d’efforts seront également déployés pour réaliser des percées dans les composants de base des robots, tels que les réducteurs de vitesse, les servomoteurs et les panneaux de commande, qui sont reconnus comme les trois éléments de base des machines automatisées sophistiquées », a indiqué Wang Weiming.

Selon lui, l’objectif de la Chine d’ici 2025 est de développer les performances et la fiabilité de ces composants clés locaux, et surtout qu’ils atteignent le niveau des produits étrangers haut de gamme.

De 2016 à 2020, l’industrie chinoise de la robotique a connu une croissance rapide, avec un taux de croissance annuel moyen d’environ 15%. En 2020, les revenus d’exploitation du secteur robotique chinois ont dépassé pour la première fois les 100 milliards de yuans (15,7 milliards de dollars), selon les données du ministère.

Lire aussiLa Chine a conçu un robot-poisson ultra-réaliste

Au cours des 11 premiers mois de l’année 2021, la production cumulée de robots industriels en Chine a dépassé 330 000 unités, marquant une croissance annuelle de 49%, selon le Bureau national des statistiques (BNS).

La Fédération internationale de robotique a prédit que les installations de robots industriels dans le monde devraient rebondir fortement et croître de 13% en glissement annuel pour atteindre 435 000 unités en 2021, et ce malgré la pandémie de COVID-19, dépassant le record atteint en 2018.

Milton Guerry, président de la fédération, a déclaré que les installations de robots industriels en Asie devraient dépasser les 300 000 unités cette année, soit une augmentation de 15% en glissement annuel.

Lire aussi : Un robot réalisé des tests Covid-19

« Cette tendance a été alimentée par les développements positifs du marché chinois », a indiqué la fédération. Pour Deng Xiaobai, co-fondateur et PDG de Dorabot, fournisseur chinois de solutions robotiques basées sur l’IA pour la logistique et d’autres industries, « la pandémie de COVID-19 a entraîné des changements dans le secteur de la logistique, dont une accélération de l’innovation, de l’automatisation et de la numérisation sur le lieu de travail ».

Image de Une : Alibaba Cloud – Robot Livraison mit en service durant le confinement de 2020