Sélectionner une page

Amériques,MONDE

La Chine veut suspendre les importations de porc du Canada

Les autorités chinoises seraient sur le point de suspendre ses importations de porc canadien, provenant du fournisseur québécois Frigo Royal.

Les relations entre Ottawa et Pékin traversent une crise sans précédent depuis l’arrestation le 1er décembre à Vancouver d’une dirigeante du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou, accusée par les États-Unis d’avoir contourné les sanctions américaines sur l’Iran.

D’après l’agence de presse chinoise Xinhua, la décision vient des doutes sur la sécurité alimentaire détectées sur un stock de porc. La viande inspectée dans la ville de Nanjing aurait montré des traces de ractopamine, une substance utilisée comme additif à la viande de porc.

La ractopamine est interdite en Chine, en Russie et dans les pays de l’Union européenne, mais elle est acceptée au Canada et aux États-Unis. Raison pour laquelle, les autorités frontalières chinoises cont augmenter les inspections de viande de porc provenant du Canada.

Les producteurs de porc québécois exportent pour plus de 150 millions en Chine, sur des ventes totales de 1,5 milliard à l’étranger.

Cette annonce s’ajoute à d’autres mesures apparemment de rétorsion des autorités chinoises après l’arrestation en décembre dernier à Vancouver de Meng Wanzhou, une dirigeante du géant chinois des télécommunications Huawei.

L’administration de Frigo Royal est basée à Saint-Hyacinthe, en Montérégie. Depuis février 2018, l’entreprise est identifiée sous la bannière Expedi-Go Transit.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire