La CIA a annoncé avoir créé une unité spécialisée dans les questions liées à la Chine, que les Etats-Unis considèrent désormais comme leur principal adversaire à long terme.

Le directeur de la principale agence de renseignement américaine, William Burns, a indiqué dans un communiqué que cette unité appelée China Mission Center n’était pas dirigée contre le peuple chinois, mais contre le régime de Pékin.

« Le CMC va renforcer notre travail collectif sur la menace géopolitique la plus importante à laquelle nous sommes confrontés au 21e siècle: un gouvernement chinois de plus en plus hostile », a déclaré William Burns.

Cette unité sera consacrée aux questions de technologies émergentes, de changement climatique, de sécurité économique et de santé publique.

Le président Joe Biden, qui considère la Chine comme un « concurrent stratégique », a créé en juin une unité spéciale au Pentagone pour évaluer la menace que représente Pékin au plan militaire, et y répondre.

La CIA et le FBI, le service de sécurité intérieure, ont révélé ces dernières années des dizaines de cas d’espionnage industriel ou militaire au profit de la Chine, selon l’agence de presse, Belga.

Les services américains de renseignement accusent aussi la Chine d’être responsable de plusieurs cyberattaques contre des institutions et des entreprises américaines.

La Chine est l’un des défis majeurs des Etats-Unis, et d’autres pays rivaux pour les services de renseignement. La CIA a récemment reconnu dans un message envoyé à ses agents dans le monde avoir perdu ces dernières années des dizaines d’informateurs qui ont été arrêtés ou tués, selon le New York Times et le Washington Post.

«Tout au long de son histoire, la CIA a relevé tous les défis auxquels elle a été confrontée», a indiqué William Burns, ajoutant qu »«Alors que nous faisons face aujourd’hui à notre défi géopolitique le plus difficile, dans une nouvelle ère de rivalité entre grandes puissances, la CIA va jouer un rôle primordial».

Ce dernier a également annoncé la création d’un poste de directeur de la technologie à la CIA et d’une unité consacrée à la compétitivité des États unis dans le monde, le Transnational and Technology Mission Center.