Chaque année, le 10 septembre en Chine est célébré la Fête des professeurs (教师节 : jiàoshījié). Initiée en 1984, par Wang Zishen, président de l’université normale de Pékin, cette journée commémore les professeurs, qui ont un rôle central dans la pensée chinoise confucéenne.  

Le 21 janvier 1985, la 9ème session du 6ème comité permanent du parti communiste a officiellement décidé de fixer au 10 septembre de chaque année la fête des professeurs en Chine. Les enseignants sont les piliers de la société chinoise, ils transmettent les valeurs confucéennes et sont des modèles de vertus.

A noter qu’à Taïwan, cette fête est célébrée le 28 septembre, en commémoration de la naissance de Confucius, le maître-enseignant en Chine ancienne. Il s’agit donc d’une coutume permettant aux élèves de montrer leur reconnaissance aux professeurs, en leur offrant des petits cadeaux telles des fleurs ou des cartes. Cette démarche n’est pas obligatoire mais très apprécié.

Toutefois en 2016, le ministère de l’éducation a décidé de réglementer les cadeaux et liquidités perçus par les professeurs des premier et second degrés.

Lire aussi : Réglementation des privilèges des enseignants

En cette année 2020, le Musée national des beaux-arts de Chine a organisé un événement sur le thème des sculptures, en invitant les sculpteurs à façonner des statues des enseignants exceptionnels. L’événement a été organisé pour célébrer la Fête des enseignants en Chine et notamment promouvoir les contributions des enseignants à l’enseignement et au développement social.

A cette occasion, le président chinois Xi Jinping, a adressé ses salutations aux enseignants et aux travailleurs des milieux de l’éducation dans tout le pays.

« Face à l’épidémie soudaine de COVID-19, les enseignants à travers le pays ont bravé les difficultés, continué de travailler et apporté des contributions importantes à la lutte contre l’épidémie en se consacrant à l’enseignement en ligne à la plus grande échelle au monde », a déclaré Xi Jinping.

Ce dernier a dit espérer « voir les enseignants garder à l’esprit leur mission de cultiver les talents pour le Parti et l’Etat, développer des méthodes d’enseignement pour la nouvelle ère et apporter plus de contributions dans la formation de bâtisseurs et de continuateurs socialistes en plein épanouissement. »

En appelant à prêter davantage d’attention aux enseignants, Xi Jinping a mit en avant « l’importance de faire de l’enseignement la profession la plus prestigieuse et la plus admirée dans la société et de mieux coordonner la réponse au COVID-19 avec le travail éducatif ».

La Chine compte actuellement 17,32 millions d’enseignants à plein temps à différents niveaux. Durant le confinement, l’enseignement en ligne s’est développé et permit de répondre aux divers besoins d’apprentissage des 280 millions d’élèves à travers le pays dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, en promouvant la réforme révolutionnaire des méthodes d’enseignement.

En outre, les enseignants travaillant dans les zones rurales ainsi que les régions les plus reculées et démunies « ont contribué à la mission nationale d’éliminer la pauvreté et de construire une société modérément prospère à tous égards », selon l’agence de presse Xinhua.