Le ministère de l’éducation a décidé de réglementer le paiement des heures de rattrapage individuelles ainsi que les cadeaux et liquidités perçus par les professeurs des premier et second degrés.

En temps normal, les enseignants reçoivent différents types de faveurs à l’approche des grandes vacances, lorsque les élèves sont diplômés, lors de la fête des enseignants, en début d’année scolaire et lors des fêtes importantes, comme le Nouvel an.

Raisons pour lesquelles, le ministère entend régler le problème d’ici octobre 2016 et s’assurer de la légalité de ces cadeaux, très généreux.

Cette semaine le cabinet du ministère de l’éducation a publié une note d’information sur « le travail d’auto-inspection des paiements des heures de rattrapage individuelles et des cadeaux en liquide perçus illégalement par les professeurs des premier et second degrés et la mise en place d’un règlement à ce sujet« .

Il a été demandé à tous les départements d’éducation des provinces du pays de procéder rapidement à des investigations sur le nombre d’enseignants recevant une faveur, son montant et sa récurrence, afin de rédiger un rapport d’enquête visant à unifier ce système. Dès réception de ces rapports, prévue pour fin octobre 2016, le ministère se chargera de la supervision des groupes qui mettront en application de nouvelles directives.

Le but est de sélectionner certains départements provinciaux pour superviser les enquêtes et transmettre des rapports d’investigation et des notes d’informations sur le déroulement de la supervision.

Selon des informations transmises à Xinhua, cette administration spéciale va « continuer à se construire et se corriger rapidement grâce aux enquêtes, construire en enquêtant, corriger en enquêtant« .

Suite à toutes ces investigations et rapports d’enquête, le gouvernement central va « établir un règlement solide, et nommer un inspecteur responsable quotidiennement des mécanismes dans les travaux de supervision« , visant à réguler ces faveurs.