Sélectionner une page

ECONOMIE

La stratégie de la dévaluation compétitive du yuan

La Chine a déclaré le 23 juillet que la valeur de sa monnaie était définie par le marché et qu’elle n’avait aucune intention de dévaluer le yuan pour soutenir ses exportations, alors que les Etats-Unis la soupçonnent de manipuler sa devise dans le cadre du conflit commercial entre les deux premières économies du monde.

«La Chine n’a aucune intention de recourir à des méthodes telles que la dévaluation compétitive de sa monnaie pour stimuler les exportations», a indiqué Geng Shuang, porte-parole du ministère des affaires étrangères. Ce dernier a réagit lors de sa conférence de presse quotidienne, à une question sur des propos du secrétaire américain au Trésor.

Steven Mnuchin a déclaré le 20 juillet à l’agence de presse Reuters que la faiblesse du yuan serait examinée dans le cadre du prochain rapport semestriel du Trésor américain sur la manipulation des devises, attendu le 15 octobre.

Geng Shuang a aussi déclaré que les menaces et l’intimidation en matière commerciale n’auraient jamais le moindre effet sur la Chine. Le président américain Donald Trump menace d’imposer des droits de douane sur 500 milliards de dollars (427,5 milliards d’euros) d’importations de marchandises chinoises.

«Nous conseillons à la partie américaine de rester calme et de conserver une attitude rationnelle», a-t-il dit. Le yuan est souvent un sujet de discorde entre les deux premières puissances économiques mondiales.

Cependant, le fonctionnement du renminbi (monnaie chinoise) reste flou car le gouvernement intervient sur le niveau de change, et établisse un cours pivot autour duquel le yuan  ne peut pas varier de plus de 2%, à la hausse ou à la baisse.

Le gouvernement fixe le niveau chaque matin par rapport au niveau de la veille, en restant dans la fourchette des + 2 ou – 2 %.  Les dévaluations de la monnaie sont un risque plus ou moins important pour les autres pays : déstabilisation des marchés et des monnaies, risque de guerre monétaire …

L’outil monétaire, quand il est à la baisse, permet de jouer sur la dynamique des exportations du pays, les rendant plus compétitives sur les marchés mondiaux. Selon certains analystes, cette baisse progressive du yuan peut rapprocher le yuan du dollar. Le but est de préparer le terrain à une «libération» du yuan, après notamment son entrée dans le panier des devises internationales.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :