La startup privée OneSpace  devrait lancer la première fusée commerciale du pays au premier semestre 2018. Basée à Beijing, la société a été établie en 2015, sur une zone n’atteignant pas les 1 000 m2. Les ingénieurs travaillent actuellement à l’assemblage de cette nouvelle fusée, après le succès des derniers essais.

Au cours de ces dernières années, le gouvernement a encouragé les entreprises privées a intégré le marché de l’exploration spatiale. Nombre d’entre elles pensent que la participation de ces dernières pourrait changer l’environnement du secteur.

Le marché international de l’aérospatiale devrait atteindre les 485 milliards de dollars (390 milliards d’euros) d’ici 2020, dont un quart sera constitué par la Chine. Par ailleurs, près de 2 000 satellites pourraient être envoyés en orbite au cours des dix prochaines années, dont les deux tiers auront une utilisation commerciale.

« Nous ne sommes pas comme les autorités aérospatiales nationales, qui ont de nombreux programmes planifiés par l’Etat sur lesquels travailler« , a expliqué Shu Chang, le fondateur de OneSpace, à l’agence de presse, Xinhua.

Ce dernier a indiqué qu’à l’avenir, « je pense que les projets ayant de fortes exigences en matière de recherche scientifique, comme l’exploration spatiale, seront réalisés par les autorités aérospatiales nationales. Ceux ayant des objectifs commerciaux seront réalisés par des entreprises privées, qui accordent plus d’attention à l’efficacité et au coût« .

Le vol spatial commercial est encore en plain tâtonnements en Chine, bien qu’aux Etats-Unis, l’une des plus importantes entreprises américaines est SpaceX, fondée par le milliardaire Elon Musk.

Il s’agit de l’unique entreprise privée, capable de ramener une navette spatiale depuis une orbite terrestre basse. De son côté, OneSpace développe une stratégie différente. D’après Shu Chang, « nous nous concentrons sur de petites fusées transportant principalement des satellites et nous avons plus d’avantages en matière de coûts« . Alors que SpaceX se concentre sur le développement de grandes fusées.

OneSpace est actuellement en train de développer trois types de fusées, présentant chacune leurs propres défis. « L’investissement dans les projets spatiaux est important et la durée est relativement longue. Avec le lancement de notre première fusée, nous espérons pouvoir atteindre notre seuil de rentabilité en 2019 [mais] Il ne s’agit que d’une première étape« , a souligné le patron de la start-up.