Les inondations touchent le Grand Bouddha de Leshan, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Grand Bouddha de Leshan est une statue monumentale de Bouddha taillée dans la falaise du mont Lingyun, sur la rive est de la rivière Min dans la région du mont Emei, dans la province du Sichuan.

Le Grand Bouddha de Leshan mesure 71 mètres de haut, et 28 mètres de large aux épaules. Depuis des années, le Bouddha de Leshan est victime du climat pluvieux, de la pollution atmosphérique, de mesures de protection inadéquates, et des conséquences négatives de la présence de hordes de touristes.

Les inondations provoquées par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la province du Sichuan, obligeant les autorités chinoises à évacuer plus de 100.000 personnes le 18 août.

Les pluies menacent la sécurité du site culturel et toursitique, Grand Bouddha de Leshan, classé au patrimoine mondial de l’Unesco vieux de 1.200 ans.

Le personnel, la police et des bénévoles ont utilisé des sacs de sable pour tenter de protéger le Grand Bouddha de Leshan, des eaux boueuses ayant fait déborder le fleuve Yangtsé pour la première fois depuis 1949.

Les autorités chinoises en charge du fleuve Yangtsé ont déclenché le 18 août une « alerte rouge », indiquant que le niveau de l’eau pourrait dépasser les 5 mètres.

Le ministère chinois des Ressources en eau s’attend à ce que les apports d’eau du barrage des Trois-Gorges, impressionnante centrale hydroélectrique conçue en partie pour prévenir les crues du fleuve, atteignent le 19 août 74.000 mètres cubes par seconde, le plus haut débit depuis sa construction.