« La base de recherche et d’évaluation des mesures de commerce technique Chine-Afrique a été lancée à Changsha, dans la province chinoise du Hunan (centre) », a annoncé l’administration douanière de Changsha.

Il s’agit de la première plateforme de services commerciaux techniques de la Chine pour l’Afrique. La cérémonie de signature de la base a eu lieu lors du Sommet sur le développement de haute qualité des mesures non tarifaires au commerce lors de la cinquième Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE).

D’ailleurs, dans une interview accordée à l’agence de presse Xinhua, le socio-économiste zambien Kelvin Chisanga a déclaré que « les pays africains devraient considérer la prochaine Exposition (CIIE, ndlr) comme une opportunité d’explorer la vaste économie chinoise et d’y exceller ».

« Il est évident que la Chine est l’un des plus grands marchés au monde et que les pays africains peuvent y accéder à des produits manufacturés », a-t-il indiqué, ajoutant que « les expositions commerciales offraient une plateforme favorable pour les entreprises en vue d’interagir avec des idées innovantes et des investissements potentiels ».

Selon le Comité d’administration de Yuhua de la zone de Changsha de la zone pilote de libre-échange de Chine (Hunan), « les principales missions de la base comprennent la collecte d’informations, les services consultatifs, les études d’impact et la promotion de la normalisation ».

La base a formé une équipe de 139 experts dans les domaines du commerce et de l’économie sino-africains, de la finance et de la fiscalité internationales, des essais et de la normalisation, des mécanismes d’ingénierie, des équipements de transport ferroviaire et de l’agroalimentaire, a indiqué le comité.

La base s’occupera activement de la collecte, du regroupement et de l’analyse des informations sur les mesures commerciales techniques des produits, communiquera en temps voulu des informations d’alerte sur les risques.

Cette structure informera les entreprises et les associations industrielles concernées des dernières mesures commerciales techniques en Afrique afin de soutenir la transformation et la montée en gamme des entreprises.