Le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, a convenu d’ouvrir une ligne téléphonique militaire d’urgence avec la Chine en 2022, a déclaré mardi le secrétaire général du gouvernement japonais, Hirokazu Matsuno.

Ce dernier a indiqué que des discussions bilatérales avaient eu lieu récemment sur cette question. Nobuo Kishi s’est entretenu par visioconférence avec son homologue chinois Wei Fenghe. A cette occasion, le ministre japonais avait souligné l’importance de la stabilité dans le détroit de Taiwan.

Lors de la vidéoconférence, Wei Fenghe a déclaré que la Chine et le Japon devraient renforcer la confiance mutuelle stratégique, gérer correctement les contradictions et les différences et réaliser une coopération gagnant-gagnant.

Selon le communiqué du ministère chinois de la Défense, sur les questions concernant la mer de Chine orientale et les îles Diaoyu, la Chine protégera résolument sa souveraineté territoriale et ses droits maritimes, a déclaré Wei Fenghe.

Ce dernier a noté que les autorités de défense chinoises et japonaises devraient renforcer les échanges de haut niveau et la coopération pratique afin de gérer les risques et d’éviter l’escalade des différences.

Le ministre chinois de la défense a indiqué que les principes et les positions de la Chine sur la situation dans la région Asie-Pacifique, la question de Taiwan et la question de la mer de Chine méridionale restent inchangés.