lundi, mai 20

Étiquette : conflit territorial

La mer de Chine méridionale pourrait déborder
COIN DES IDEES, Project Syndicate

La mer de Chine méridionale pourrait déborder

Par Project Syndicate, de Brahma Chellaney - Depuis plus d’une décennie maintenant, la Chine s’efforce furtivement de modifier le statu quo territorial et maritime dans la région Indo-Pacifique – un effort qui attise de plus en plus les tensions avec ses voisins régionaux comme l’Australie, l’Inde, le Japon, Taiwan et plusieurs pays d’Asie du Sud-Est. pays, ainsi que les États-Unis. Et alors que l’attention et les ressources des États-Unis sont concentrées sur les conflits en Europe et au Moyen-Orient, la Chine est récemment devenue encore plus agressive dans son expansionnisme. L’hégémonie régionale chinoise est plus proche que jamais. Presque quotidiennement, la Chine trouve une nouvelle façon d’intimider Taïwan, que le président chinois Xi Jinping s’est engagé à plusieurs reprise...
La Russie proteste contre les revendications territoriales de la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

La Russie proteste contre les revendications territoriales de la Chine

Après Taiwan, le Vietnam, l'Inde, la Russie a rejeté les revendications de Pékin, apparue sur la nouvelle carte territoriale de la Chine. En effet, les zones limitrophes inclues une île contestée entre la Chine et la Russie depuis des décennies. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que l'édition 2023 de la carte standard de la Chine a été officiellement publiée par le ministère des Ressources naturelles. "Cette carte est compilée sur la base de la méthode de dessin des frontières nationales de la Chine et de divers pays", a indiqué le Global Times. L'île Bolchoï Oussouriisk, ou Heixiazi La carte évoque de multiples conflits territoriaux, parmi lesquels l'île Bolchoï Oussouriisk, ou Heixiazi, située au confluent des fleuves Oussouri et Amour qui sé...
Taiwan réaffirme sa souveraineté en mer de Chine méridionale
Mers de Chine, TAIWAN

Taiwan réaffirme sa souveraineté en mer de Chine méridionale

"L’île Taiping, la plus grande des îles naturelles de l’archipel des Spratley (Nansha), et ses eaux environnantes sont une part inaliénable du territoire de la République de Chine (Taiwan), sur laquelle le gouvernement exerce pleinement sa souveraineté", a écrit le ministère taiwanais des Affaires étrangères. Le ministère a réaffirmé le 29 août à Taipei la souveraineté de la République de Chine (Taiwan) sur les îles de la mer de Chine méridionale et a déclaré que les droits du pays sur ces groupes d’îles et les eaux qui les entourent sont incontestables du point du vue du droit international et du droit de la mer. Cette déclaration fait suite à la protestation émise par le ministère vietnamien des Affaires étrangères après un exercice conduit par Taiwan le 23 août dans les eaux ento...
L’Inde adresse une vive protestation à la Chine au sujet d’une carte revendiquant le « territoire de l’Inde ».
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde adresse une vive protestation à la Chine au sujet d’une carte revendiquant le « territoire de l’Inde ».

Le 28 août, le ministère chinois des Ressources naturelles a publié l’édition 2023 de la carte standard, provoquant la colère de l'Inde qui a adressé une vive protestation à la Chine au sujet d'une carte revendiquant le "territoire de l'Inde". L'Inde a déclaré qu'elle avait déposé une protestation énergique auprès de la Chine concernant la nouvelle carte qui revendique le territoire de l'Inde, dernière polémique en date dans les relations déjà tendues entre la Chine et l'Inde. La protestation de New Delhi fait suite à des informations parues dans les médias indiens concernant la "carte standard" officielle de la Chine montrant l'État indien de l'Arunachal Pradesh et le plateau de l'Aksai Chin comme étant son territoire officiel. La Chine a affirmé que l'Arunachal Pradesh, situ...
Rencontre entre Xi Jinping et Narendra Modi en marge du sommet des BRICS
Asie/Pacifique, MONDE

Rencontre entre Xi Jinping et Narendra Modi en marge du sommet des BRICS

Le ministre indien des Affaires étrangères, Vinay Mohan Kwatra, a déclaré le 24 août que lors d'une conversation avec le président chinois Xi Jinping, le Premier ministre Narendra Modi avait souligné les préoccupations de l'Inde concernant les problèmes non résolus le long de la «ligne de contrôle actuelle» (LAC) dans le secteur ouest de la zone frontalière indo-chinoise. Quelques heures après la rencontre entre les deux hommes, NEw Delhi a déclaré que le Premier ministre Narendra Modi et le président chinois Xi Jinping avaient «convenu» de «demander à leurs responsables concernés d'intensifier leurs efforts en vue d'un désengagement et d'une désescalade rapides» des troupes sur le terrain le long de la frontière indo-chinoise. Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré q...
Le Canada veut «accroître son influence» face à la Chine dans le Pacifique
Amériques, MONDE

Le Canada veut «accroître son influence» face à la Chine dans le Pacifique

«Le Canada ne s'excusera pas de défendre ses intérêts nationaux. Nous ne nous excuserons pas de chercher à faire respecter les règles mondiales», a affirmé Mélanie Joly, ministre canadienne des Affaires étrangères. Cette dernière a dénoncé, le 9 novembre 2022, une Chine «qui bouleverse de plus en plus l'ordre mondial», à la veille d'une tournée dans la région indo-pacifique. Selon la cheffe de la diplomatie canadienne, le Canada doit «accroître son influence» dans la région estimant que le «statut quo n'est pas une option». Le gouvernement canadien a récemment rendu plus difficile l'accès à ses minéraux rares et ordonné à des entreprises chinoises de céder leur participation dans des sociétés canadiennes du secteur, invoquant des raisons de «sécurité nationale». Lire aussi : Le Ca...
Le Japon accuse la Chine d’empiéter sur ses eaux territoriales, Pékin met en garde
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Le Japon accuse la Chine d’empiéter sur ses eaux territoriales, Pékin met en garde

La Chine et le Japon ont un différend territorial sur les îles Senkaku qu’administre Tokyo, mais revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyu. Le Japon a accusé le 21 juin 2022 la Chine d'avoir envoyé des navires dans ses eaux territoriales au large des îles contestées de Senkaku en mer de Chine orientale. L'agence de presse officielle japonaise NHK a rapporté que deux navires du gouvernement chinois étaient entrés dans les eaux territoriales du pays près des îles Senkaku, selon des responsables japonais des garde-côtes. Ces responsables japonais ont ajouté que les deux navires chinois étaient entrés dans les eaux au large de l'île de Yotsuri vers 04h10 mardi (19h10 GMT lundi). Ils ont expliqué que les deux navires "ont tenté d'approcher un bateau de pêche japonais dans la zone...
L’Inde a saisi l’argent du géant chinois des smartphones Xiaomi
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde a saisi l’argent du géant chinois des smartphones Xiaomi

L'Inde a saisi 725 millions de dollars sur les comptes bancaires locaux du géant chinois des smartphones Xiaomi. Le pays accuse l'entreprise chinoise d'avoir envoyé illégalement de l'argent à l'étranger sous couvert de paiements de redevances. L'agence indienne d'enquête sur la criminalité financière, qui avait lancé en février 2022 une enquête contre Xiaomi, a expliqué avoir saisi l'argent après avoir découvert que la branche indienne de Xiaomi avait effectué des transferts de fonds à trois entités basées à l'étranger. "Des montants énormes au nom de royalties ont été versés sur demande des entités de la maison-mère chinoise", a déclaré l'agence dans un communiqué. L'entreprise Xiaomi India a démenti ces allégations, assurant que ces opérations étaient "fermement conformes aux lo...
L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin

L'Inde a publié une nouvelle liste d'applications chinoises interdites pour des raisons de sécurité. Depuis juin 2020, pas moins de 321 applications chinoises ont été interdites par l'Inde. Certaines des applications concernées avaient été interdites en 2020, mais elles étaient réapparues sur les smartphones. New Dehli accuse toujours Pékin de transférer les données sensibles de leurs utilisateurs. LES TENSIONS ENTRE L'INDE ET LA CHINE PERSISTENT Selon l'agence de presse Bloomberg, lors de sa visite en Australie, le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, a mentionné que l’affrontement entre l’Inde et la Chine à la frontière avait été discuté lors des réunions du Quad. Ce dernier a rejeté sur la Chine la responsabilité du conflit frontalier continu, assura...
Le Japon ouvre une « ligne rouge » militaire avec la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Le Japon ouvre une « ligne rouge » militaire avec la Chine

Le ministre japonais de la Défense, Nobuo Kishi, a convenu d'ouvrir une ligne téléphonique militaire d'urgence avec la Chine en 2022, a déclaré mardi le secrétaire général du gouvernement japonais, Hirokazu Matsuno. Ce dernier a indiqué que des discussions bilatérales avaient eu lieu récemment sur cette question. Nobuo Kishi s'est entretenu par visioconférence avec son homologue chinois Wei Fenghe. A cette occasion, le ministre japonais avait souligné l'importance de la stabilité dans le détroit de Taiwan. Lors de la vidéoconférence, Wei Fenghe a déclaré que la Chine et le Japon devraient renforcer la confiance mutuelle stratégique, gérer correctement les contradictions et les différences et réaliser une coopération gagnant-gagnant. Selon le communiqué du ministère chinois de la D...
La Chine et le Vietnam renforcent leur coopération
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et le Vietnam renforcent leur coopération

Les relations entre le Vietnam et la Chine ont continué à se développer à tous égards ces dernières années, malgré l’impact du Covid-19, et le lobbying des Etats-Unis pour créer une alliance contre l'influence de la Chine dans la région. Huang Kunming, membre du Bureau Politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et chef du Département de l'Information du Comité central du Comité central du PCC, a eu un échange téléphonique le 30 août avec Nguyen Trong Nghia, secrétaire du Comité central du Parti, chef de la Commission centrale de sensibilisation et d'éducation du Parti communiste du Vietnam (PCV). Lire aussi : Mer de Chine : les Etats-Unis accusent de nouveau la Chine Huang Kunming et Nguyen Trong Nghia ont tenu à faire part de leurs volontés d’intensifier la c...
Les armées chinoises et indiennes ont mis en place un téléphone rouge
Asie/Pacifique, MONDE

Les armées chinoises et indiennes ont mis en place un téléphone rouge

Une ligne de communication directe a été mise en place à la frontière par les états-majors indien et chinois, selon le ministère de la Défense indienne. Elle devrait favoriser la normalisation des relations frontalières, compromises en juin 2020. «Un téléphone rouge entre les forces armées de l’Inde et de la Chine a été établi à la frontière entre les pays», a annoncé le 1er août le ministère indien de la Défense. Le communiqué publié sur le site web du gouvernement indien a indiqué qu’une «liaison téléphonique d’urgence a été mise en place, à Kongra La dans le Sikkim du nord, entre les Forces armées indiennes et l’Armée populaire de libération de Chine à Khampa Dzong dans la Région autonome du Tibet afin de poursuivre l’établissement de l’esprit de confiance et des relations cordiales ...
Le vol militaire au large de la Malaisie était un «entraînement de routine» selon la Chine
Mers de Chine, MONDE

Le vol militaire au large de la Malaisie était un «entraînement de routine» selon la Chine

La Chine a déclaré ce 2 juin que le vol de 16 avions militaires chinois au-dessus des eaux très contestées au large de la Malaisie était un entraînement de routine, après que Kuala Lumpur ait accusé la Chine d'avoir violé sa souveraineté. La Malaisie a envoyé le 31 mai des avions de chasse pour intercepter les avions de transport de l'armée de l'air de Chine qui sont apparus au large de Bornéo au-dessus de la mer de Chine méridionale, où elle a des revendications territoriales qui se chevauchent avec la Chine. Le ministre malaisien des Affaires étrangères a qualifié le vol d'"intrusion" et a déclaré que le gouvernement déposerait une protestation auprès de Pékin et convoquerait l'ambassadeur de Chine. De son côté, un porte-parole de l'ambassade de Chine à Kuala Lumpur a déclar...
Echanges tendus entre la Chine et les Philippines appellent Pékin à «se casser»
Asie/Pacifique, Mers de Chine

Echanges tendus entre la Chine et les Philippines appellent Pékin à «se casser»

Le ministre des Affaires étrangères philippin a appelé les navires chinois patrouillant en mer de Chine méridionale à quitter la zone disputée, alors que la Chine exhorte les Philippines à respecter sa souveraineté. «Chine, mon amie, comment puis-je le dire poliment? Laissez-moi voir... CASSEZ-VOUS», a écrit sur les réseaux sociaux, Teodoro Locsin, ministre des Affaires étrangères philippin. Cette déclaration intervient alors que depuis mars les tensions sont montées d'un cran entre la Chin et les Philippines. En effet, des centaines de bateaux chinois ont été détectés dans la zone économique exclusive de Manille, suscitant une vive réaction de cette dernière. Lire aussi : Tension entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale Après plusieurs appels à ...
La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne

La Chine et l'Inde sont convenues de retirer leurs troupes à leur frontière commune, dans la région disputée du Ladakh dans l'ouest de l'Himalaya, a annoncé le ministre indien de la Défense. Après plusieurs mois de tension entre les deux puissances asiatiques, le ministre Rajnath Singh a déclaré au Parlement qu'un accord avait été trouvé à l'issue de plusieurs discussions entre des commandants de l'armée et des diplomates. "Nos discussions avec la Chine ont mené à un accord de désengagement sur les rives nord et sud du lac Pangong", a-t-il dit. Les tensions entre la Chine et l'Inde se sont accentuées en avril 2020 lorsque l'Inde a accusé la Chine d'avoir franchi leur frontière commune mal définie. En juin, des soldats indiens ont été tués lors d'un accrochage dans cette zone front...
Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne

Six mois après des combats meurtriers, des soldats indiens et chinois se sont défiés à la frontière himalayenne. Des blessés ont été recensés des deux côtés, selon les médias indiens. Les tensions sont toujours fortes entre la Chine et l'Inde. Les troupes indiennes et chinoises se sont affrontées, la semaine dernière, sur le col de Naku La dans l’État du Sikkim, le long de la frontière himalayenne. Une patrouille chinoise a tenté de traverser le territoire indien avant d’être repoussée, ont déclaré des responsables militaires indiens. Naku La relie le Sikkim à la région du Tibet en Chine. Cet affrontement a fait des blessés des deux côtés ont été rapporté, ce 25 janvier, par des sources militaires et des médias indiens. Les derniers pourparlers de désescalade entre les command...
Un soldat chinois perdu en Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Un soldat chinois perdu en Inde

La Chine a confirmé qu’un soldat chinois perdu dans les zones frontalières a été retrouvé par l’Inde et a appelé au retour immédiat du soldat, selon les forces frontalières chinoises. En raison de l'obscurité et de la géographie compliquée, un soldat chinois a disparu à la frontière sino-indienne le 8 janvier dans la matinée. La Chine a informé l'Inde dès que l'incident s'est produit et a sollicité l'aide du côté indien. Après deux heures de recherche, le soldat chinois a été retrouvé, a déclaré la force frontalière. La partie indienne attend l’ordre de renvoyer le soldat, a indiqué le Quotidien du peuple de l'armée de libération. "L'Inde devrait renvoyer le soldat immédiatement, pour aider à désamorcer la tension frontalière entre les deux pays et maintenir la stabilité régio...
Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku
Mers de Chine

Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku

La Chine a fait intrusion dans les eaux territoriales japonaises, au large des îles Senkaku (Diaoyu), selon la sécurité maritime japonaise. Deux navires chinois se sont engagés dans les eaux territoriales du Japon, non loin des îles Senkaku/Diaoyu, rapporte NHK citant la sécurité maritime japonaise. L’incident s’est produit dans le 26 décembre. Les services de la sécurité maritime japonaise ont déployé une patrouille et exhorté les bâtiments chinois à faire demi-tour, alors que ceux-ci se rapprochaient d’un bateau de pêche. Il s'agit selon la marine japonaise de la deuxième fois en sept jours que des navires chinois pénètrent dans cette zone. La Chine avait déjà considérablement accru sa présence dans la région à l’automne. À la mi-octobre, plusieurs bâtiments chinois avaient a...
Après le Quad et le 2+2: le partenariat stratégique Inde Etats-Unis à l’heure des tensions avec la Chine
Tribunes - Analyses

Après le Quad et le 2+2: le partenariat stratégique Inde Etats-Unis à l’heure des tensions avec la Chine

Par Jean-Luc Racine, directeur de recherche émérite au CNRS et chercheur senior à Asia Centre - Vingt-et-un jours après la dernière réunion du Quad (Japon, Etats-Unis, Inde, Australie) à Tokyo, la troisième rencontre américaine 2+2, regroupant les ministres des affaires étrangères et de la défense des deux pays, s’est conclue à New Delhi le 27 octobre, une semaine avant les élections américaines : un calendrier qui témoigne de la volonté de renforcer au plus vite une relation bilatérale dont l’ampleur a été marquée par le communiqué conjoint publié le même jour.[1] La longueur du document témoigne des champs multiples où se déploient les diverses composantes de ce qui est devenu, lors de la visite de Donald Trump en Inde en février 2020, un « partenariat stratégique global complet » : l...
La Chine aurait construit un village à la frontière contestée du Bhoutan
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine aurait construit un village à la frontière contestée du Bhoutan

La Chine aurait érigé un village et un dépôt d'approvisionnement le long d'une frontière contestée avec l'Inde et le Bhoutan, selon des médias américains. La Chine aurait construit un large bunker le long d'une frontière contestée avec l'Inde et le Bhoutan, selon les imagées satellites prises par une entreprise américaine et relayée par la chaîne CNN. Ce nouveau village est haut dans les montagnes, entre la région chinoise du Tibet et le royaume du Bhoutan. « Il y a clairement eu une activité de construction importante cette année » dans la région de Doklam, a précisé la société Maxar Technologies, à l'origine de ces clichés. Le général Vetsop Namgyel, ambassadeur du Bhoutan en Inde, a contesté toute présence d'un «village chinois à l'intérieur du Bhoutan». Des experts chinois ont...
La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles

La Chine a fustigé la décision «discriminatoire» de l'Inde d'interdire une quarantaine d'applications mobiles chinoises pour raisons de sécurité, une mesure qui intervient sur fond de conflit territorial dans l'Himalaya entre les deux géants asiatiques. La tension reste élevée entre la Chine et l'Inde après un affrontement sanglant en juin dernier à leur frontière disputée dans l'Himalaya. Des échanges ont démarré entre les deux pays, afin de trouver un terrain d'entente dans la région. Lire aussi : Réunion des commandants du corps entre la Chine et l'Inde Après la confrontation meurtrière entre l'Inde et la Chine, l'Inde a décidé d'interdire de son gigantesque marché plus de applications chinoises pour smartphones, dont la très populaire TikTok, au nom de la sécurité nationale. ...
Réunion des commandants du corps entre la Chine et l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Réunion des commandants du corps entre la Chine et l’Inde

Le ministère chinois de la Défense nationale a annoncé que le 8ème cycle de la réunion au niveau des commandants du corps Chine-Inde a eu lieu le 6 novembre à Chushul. Selon un communiqué de presse conjoint, la Chine et l'Inde ont eu un échange de vues franc, approfondi et constructif sur le désengagement le long de la ligne de contrôle actuelle dans le secteur ouest des zones frontalières sino-indiennes, La Chine et l'Inde ont également convenu de mettre en oeuvre le consensus atteint par Narendra Modi et Xi Jinping, de veiller à ce que leurs troupes de première ligne fassent preuve de retenue et d'éviter les malentendus et les erreurs de calcul. Le dialogue et la communication par les voies militaires et diplomatiques vont être maintenu entre la Chine et l'Inde. Ils vont aussi a...
Mer de Chine : la Malaisie arrête des pêcheurs chinois
Mers de Chine

Mer de Chine : la Malaisie arrête des pêcheurs chinois

Les autorités maritimes malaisiennes ont annoncé le 10 octobre avoir arrêté 60 ressortissants chinois et arraisonné six bateaux de pêche immatriculés en Chine qui auraient pénétrer dans ses eaux territoriales. Ces six bateaux de pêche et soixante marins chinois ont été arrêtés pour avoir pénétré dans les eaux malaisiennes sans autorisation. Ils ont été interceptés lors d’une opération au large de la côte Est de l’Etat de Johor, alors qu’ils étaient en route pour la Mauritanie. Tous sont immatriculés à Quihuangdao, un port du nord de la Chine, selon les autorités malaisiennes. La Malaisie a signalé 89 intrusions de la part des garde-côtes et des navires de la marine chinois entre 2016 et 2019. La revendication par la Chine de sa souveraineté sur les ressources de la quasi-tot...
La Chine et l’Inde s’accordent sur un consensus
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Inde s’accordent sur un consensus

Après un long échange à Moscou, les ministres chinois et indiens sont parvenus à un consensus sur la situation dans leurs zones frontalières et sur les relations bilatérales. Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu des discussions approfondies avec son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar, le 10 septembre, sur la situation à leurs frontières ainsi que sur les liens bilatéraux, les deux hommes parvenant à un consensus en cinq points concernant la situation actuelle. Un consensus, une même volonté "Il est normal pour la Chine et l'Inde d'avoir des différences en tant que grandes puissances voisines. Ce qui est important, c'est de replacer celles-ci dans un contexte approprié vis-à-vis des relations bilatérales" a déclaré le ministre Wang Yi. Pour cela, la base des échang...
Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer
Asie/Pacifique, MONDE

Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer

«La situation est très dangereuse sur le terrain et peut devenir incontrôlable», a déclaré le lieutenant-général DS Hooda, qui a servi en tant que commandant du Nord de l’armée indienne de 2014 à 2016. Pour ce dernier, «beaucoup dépendra de la capacité des deux parties à contrôler la situation instable et à l’empêcher de se propager à d’autres régions». La Chine et l'Inde ont tenu plusieurs séries de pourparlers, impliquant principalement des commandants militaires, sans parvenir à un accord. Malgré les tentatives des responsables militaires, les négociations sont désormais politique. Les ministres de la Défense de Chine et d'Inde se sont réunis le 4 septembre en Russie, pour tenter de sortir de l’impasse. Il s’agissait du premier contact direct de haut dirigeants entre la Chine et l...
L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises

L'Inde a interdit 118 autres applications mobiles appartenant à la Chine dans le but de freiner les entreprises technologiques chinoises dans un contexte de tensions croissantes à la frontière contestée entre la Chine et l'Inde. Certaines des applications les plus populaires de Chine figurent sur la nouvelle liste restreinte publiée par le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information. Parmi ces applications, Taobao, le service de paiement largement utilisé de Ant Group, Alipay, le jeu populaire PlayerUnknown's Battlegrounds de Tencent Holding ou PUBG, et le service de recherche de Baidu. Les applications interdites sont «préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde» ainsi qu'à «la sécurité et l'ordre public», a déclaré le ministère. Ce der...
Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière

New Delhi a fait état le lundi 31 août de mouvements de troupes chinoises au cours du week-end à la frontière entre les deux pays, dénonçant une tentative de la Chine de modifier unilatéralement la situation sur le terrain. L'incident s'est produit samedi 29 août dans la soirée sur les rives du lac Pangong Tso, une zone frontalière de l'Himalaya où les deux pays s'affrontent depuis avril, a précisé l'armée indienne. Lire aussi : Nouvelle confrontation entre la Chine et l'Inde dans l’Himalaya Le 15 juin, des troupes des deux nations les plus peuplées du monde se sont affrontées le 15 juin lors d'un corps-à-corps d'une extrême violence dans la vallée voisine de Galwan, dans l'ouest de l'Himalaya, première confrontation meurtrière entre leurs armées en 45 ans. L'accrocha...
L’inde continue son face à face avec la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

L’inde continue son face à face avec la Chine

Le Premier ministre indien Narendra Modi a lancé un nouvel avertissement à la Chine, deux mois après les affrontements meurtriers dans l'Himalaya, à l'occasion d'une cérémonie organisée pour le Jour de l'indépendance. "A tous ceux qui ont eu des vues sur la souveraineté du pays, l'armée du pays a répondu avec le même langage", a déclaré Narendra Modi, dans son discours le plus important de l'année. A cette occasion, il a promis de renforcer encore les capacités militaires. Sans pointer du doigt un pays, le Premier ministre indien s'adressait au Pakistan et à la Chine, après les affrontements de juin dernier au Ladakh, sur un territoire frontalier revendiqué par les deux pays. "L'intégrité de l'Inde est une valeur suprême pour nous. Ce que nous pouvons faire, ce que nos soldats...
Chine-Inde, les Instituts Confucius au centre des tensions
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Inde, les Instituts Confucius au centre des tensions

L'ambassade de Chine a exhorté les autorités indiennes à ne pas politiser la coopération régulière entre les deux pays dans le cas des Instituts Confucius. Lors d'une conférence de presse, la porte-parole de l'ambassade, Ji Rong, a dit souhaiter que l'Inde puisse traiter les Instituts Confucius et la coopération sino-indienne en matière d'enseignement supérieur "de façon objective et équitable". Cette dernière a répondu à une question sur la décision du ministère indien de l’Éducation de revoir les programmes de coopération bilatérale en matière d'enseignement supérieur. Lire aussi : Les accords universitaires Chine-Inde et Instituts Confucius à la loupe Elle a également souhaité que l'Inde puisse "éviter de politiser la coopération normale et maintenir un développement sain et...
Les accords universitaires Chine-Inde et Instituts Confucius à la loupe
Asie/Pacifique, MONDE

Les accords universitaires Chine-Inde et Instituts Confucius à la loupe

Les autorités indiennes ont décidé d'examiner le programme des instituts Confucius et réévaluer les accords universitaires. De son côté, la Chine a demandé à New Delhi de traiter l'enseignement supérieur indo-chinois de manière «objective et équitable». D'après l’Hindustan Times, le gouvernement a décidé d’examiner de plus près les Instituts Confucius après que les agences de renseignement aient soulevé des problèmes de sécurité autour de ces instituts. Les agences ont également souligné que de nombreuses universités et instituts centraux avaient décidé de signer des pactes avec des instituts chinois sans les approbations réglementaires des autorités. La mise en garde sécuritaire autour des Instituts Confucius intervient alors que les négociations entre les armées de Chine et d'In...