Le ministère des Transports a demandé à la société Ofo, pionnier du système de vélos en libre-service, de protéger les droits légaux des utilisateurs et d’améliorer les remboursements des cautions.

Au 21 décembre 2018, Ofo comptait plus de 11,9 millions d’utilisateurs en attente du remboursement de leur caution, à la fois en ligne et au siège de la société.

A lire aussi : Les vélos Ofo au bord de la faillite

Wu Chungeng, porte-parole du ministère, a déclaré qu’il soutenait le développement des sociétés de de vélos en libre-service, qui offrent une nouvelle option pour améliorer les transports en commun écologiques grâce à l’utilisation de l’Internet mobile.

Wu Chungeng a souligné que le ministère espère qu’Ofo pourra améliorer sa capacité de développement durable en prenant des mesures pour augmenter ses revenus et réduire ses dépenses.

Ofo a également été prié de rationaliser ses canaux de remboursement des cautions afin d’accélérer le traitement des demandes. Le porte-parole du ministère a souligné qu’en tant que nouvelle forme d’entreprise (start-up), le système de vélos en libre-service rencontrait des problèmes de développement.

Pourtant, le secteur connait une croissance stable en Chine et une forte demande du marché. En effet, les données montrent qu’il y a plus de 10 millions de courses par jour en vélos en libre-service.