Le Parti communiste chinois (PCC) a entamé le 8 novembre sa plus importante réunion de l’année. Au pouvoir depuis neuf ans, Xi Jinping tente d’obtenir un troisième mandat à la tête du PCC, renforçant un peu plus sa stature de dirigeant le plus puissant de Chine, depuis Mao Zedong, au pouvoir de 1949 à 1976.

Sans attendre le XXe Congrès de l’automne 2022, le PCC rassemble jusqu’au 11 novembre pour débattre de la résolution sur l’histoire du Parti, qui a fêté en juillet dernier son 100ème anniversaire.

« Cette résolution s’inscrit à l’évidence dans la démarche de Xi Jinping visant à prolonger sa présence à la tête du parti après le XXe congrès », a expliqué Alice Ekman, analyste responsable de l’Asie à l’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne (EUISS).

Xi Jinping pourrait profiter de cette résolution pour « faire le ménage dans les moments de l’histoire qu’il n’aime pas », notamment les excès des réformes économiques lancées à la fin des années 1970, a indiqué dans un podcast le sinologue Chris Johnson, du Center for Strategic International Studies, un centre de réflexion de Washington.

Durant un siècle d’existence, le PCC n’a adopté que deux résolutions sur l’histoire: l’une en 1945, quatre ans avant la prise du pouvoir par Mao, et l’autre en 1981, lorsque Deng Xiaoping a lancé les réformes économiques qui ont ouvert la Chine.

Deng Xiaoping en avait profité pour tourner la page du Maoïsme en critiquant les excès de son prédécesseur, comme l’industrialisation à marche forcée du « Grand bond en avant » et le chaos de la « Révolution culturelle ».

Lire aussi : Les «Quatre Modernisations» de Deng Xiaoping

Xi Jinping « va-t-il faire à Deng ce que Deng a fait à Mao en critiquant les excès de la politique de réformes et d’ouverture? », s’est interrogé Chris Johnson.

Selon certains observateurs, Xi Jinping cherche à accroître encore son influence dans le pays, le premier pays frappé il y a bientôt deux ans par l’épidémie de coronavirus.

Pour l’agence de presse Xinhua, Xi Jinping est « un homme déterminé et actif, un homme de réflexion et de sentiments profonds, un homme qui a hérité d’une histoire mais n’hésite pas à innover et un homme qui a une vision d’avenir et est décidé à travailler sans répit ».