Les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine ont publié un communiqué conjoint, annonçant officiellement la décision de prolonger le Traité de bon voisinage et de coopération amicale Chine-Russie.

Vladimir Poutine et Xi Jinping

Cette annonce est intervenue lors d’un entretien entre les deux chefs d’Etat par liaison vidéo.  Saluant le prochain 20e anniversaire de la signature du traité entre la Chine et la Russie, Xi Jinping a indiqué que «le traité a établi l’idée d’une amitié durable, qui est conforme aux intérêts fondamentaux des deux pays ainsi qu’aux thèmes de l’époque de la paix et du développement».

«Le traité est un exemple frappant de la promotion d’un nouveau type de relations internationales et de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité», a indiqué le président de la République populaire de Chine.

Ce dernier a qualifié des relations sino-russes actuelles de « matures, stables et solides », qui sont capables de « résister à l’épreuve de tout changement dans la situation internationale ».

Lire aussi :

La Chine et la Russie «se soutiennent fermement sur les questions concernant les intérêts clés de chacune et ont mené une coordination stratégique efficace, préservant fortement les intérêts communs des deux pays», a assuré Xi Jinping.

Les résultats de la coopération pragmatique, avec une qualité et une quantité croissantes, sont fructueux, a ajouté le président de la Chine. Ce dernier a mit l’accent sur leur étroite coordination dans les affaires internationales et a assuré que la Chine et la Russie ont préservé «ensemble un véritable multilatéralisme ainsi que l’équité et la justice internationales».

« La Chine et la Russie ont injecté une énergie positive dans la communauté internationale et ont établi un nouveau type de relations internationales grâce à leur coopération étroite, alors que le monde entre dans une période de turbulences et de changements, et que le développement de l’humanité est confronté à de multiples crises », a déclaré Xi JInping.

Ce dernier a appelé la Chine et la Russie à «faire le point sur leurs expériences réussies et à faire la conception de haut niveau de nouveaux objectifs et tâches dans le cadre d’une coopération dans différents domaines, de manière à donner un sens nouveau au traité».

«Sous la direction du traité, les deux pays continueront à faire des efforts concertés et à avancer fermement malgré les difficultés et les obstacles à venir», a déclaré Xi Jinping. Un avis partagé par Vladimir Poutine, qui a assuré que «dans le monde d’aujourd’hui, de tels accords sont d’une importance majeure», a déclaré le Kremlin citant le président russe.

«Dans le contexte de turbulences géopolitiques croissantes, du démantèlement des accords de contrôle des armements et de l’augmentation du potentiel de conflit dans différents coins du monde, la coordination russo-chinoise joue un rôle stabilisateur dans les affaires mondiales», a indiqué le communiqué.

Vladimir Poutine a précisé que l’accord serait automatiquement prolongé de cinq années supplémentaires après son expiration en février 2022. En effet, pour lui, «ce document confirme des accords fondamentaux en tant que soutien mutuel dans la protection de l’unité de l’État et de l’intégrité territoriale, un engagement de ne pas être le premier à utiliser des armes nucléaires et de ne pas cibler les misses stratégiques les uns des autres, le respect du droit souverain de choisir son ordre social et son développement».