Depuis l’attaque au marteau du 8 janvier, des mesures de sécurité de haut niveau ont été mises en place dans l’ensemble des écoles maternelles et établissements scolaires de l’arrondissement.

D’autant plus que ces derniers temps, les attaques visant des enfants sont devenues fréquentes en Chine. Fin novembre 2018, un homme a conduit sa voiture sur un groupe d’élèves d’une école, tuant 5 personnes et en blessant 19 autres.

Fin octobre 2018, une femme armée d’un couteau de cuisine a poignardé 14 enfants dans un jardin d’enfants à Chongqing. Elle a attaqué les élèves lorsqu’ils retournaient en classe après leurs exercices matinaux.

En juin dernier, deux enfants ont été tués, un écolier et une femme ont été blessés lors d’une attaque au couteau près d’une école à Shanghaï.

En avril dernier, un homme de 28 ans a tué 9 collégiens à coups de couteau dans la province du Shaanxi (nord). Il a été condamné à la peine capitale et exécuté après avoir expliqué aux enquêteurs qu’il avait été la cible de moqueries à l’époque où il était élève de cet établissement.

Au début du mois de janvier 2017, un habitant de la région autonome Zhuang du Guangxi a blessé 11 enfants dans un jardin d’enfants.