Les Émirats arabes unis et la Chine ont lancé le 28 mars un projet de production de vaccin anti-Covid-19 du laboratoire chinois Sinopharm.

Vaccin de la société Sinopharm

Les entreprises émiratie Group 42 et chinoise CNBG « ont lancé un projet conjoint (…) pour ouvrir la première ligne de production de vaccins contre le Covid-19 aux Emirats », a indiqué l’agence de presse Wam.

« Nous poursuivons les efforts que nous avons engagés au début » de la pandémie de Covid-19« , a indiqué le ministre émirati des Affaires étrangères, Cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane, cité par l’agence. Ce projet « apporte une valeur ajoutée aux efforts internationaux pour affronter la crise liée au Covid-19, qui a fait des ravages sur la vie quotidienne dans le monde entier », a-t-il ajouté.

Les Emirats ont entamé en décembre 2020 leur campagne de vaccination dans les sept principautés composant cette fédération après avoir approuvé le vaccin Sinopharm et celui du duo américano-germanique Pfizer/BioNtech.

Lire aussi : Un nouveau vaccin chinois efficace à 72%

Ils ont depuis également approuvé les vaccins britanniques du laboratoire AstraZeneca et de l’université d’Oxford. Le pays, qui a une population d’environ 10 millions de personnes, enregistre l’un des meilleurs taux de vaccination par habitant dans le monde après Israël.

D’ailleurs, la Chine a dit vouloir travailler avec les Émirats arabes unis (EAU) pour accélérer la production conjointe de vaccins anti-Covid-19, afin de les rendre disponibles et abordables pour tous, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, à l’Agence de presse des Emirats (WAM).

« Les efforts conjoints peuvent également explorer le développement de la coopération multilatérale pour lutter contre la pandémie, en particulier avec les pays du Moyen-Orient et d’Afrique, et mettre en place un mécanisme international pour faciliter les déplacements des populations », a ajouté le diplomate dans une interview exclusive à WAM.

Ministre des affaires étrangères, Wang Yi

Wang Yi est arrivé à Abou Dhabi depuis l’Iran le 27 mars dans la soirée pour une visite officielle de deux jours dans le cadre d’une tournée régionale. A son arrivée, Wang Yi a déclaré que « la Chine s’assure de travailler avec les EAU pour poursuivre la coopération entre les deux pays. Premièrement, nous travaillerons pour accélérer la production bilatérale des vaccins d’une manière qui contribuerait grandement à garantir que les vaccins sont disponibles et abordables ».

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que la coopération entre la Chine et les Émirats arabes unis était entrée dans une nouvelle phase. En effet, la Chine et les Émirats arabes unis ont réussi à mener des essais cliniques de phase III sur le premier vaccin Covid-19 inactivé au monde.

Les EAU étaient le premier pays au monde à approuver le vaccin Sinopharm de fabrication chinoise le 9 décembre 2020 après avoir lancé son essai dans le pays le 23 juin 2020. « La coopération entre les Émirats arabes unis et la Chine pendant la pandémie COVID-19 symbolise la profonde confiance » entre la Chine et les Émirats, a assuré le chef de la diplomatie chinoise.

D’ailleurs, Wang Yi a rappelé la « phrase encourageante ‘Restez forts, Wuhan’ (qui, ndlr) a été allumée sur Burj Khalifa. Aussi, le jour du deuil national de la Chine [pour les victimes du COVID-19] le 4 avril 2020, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed a tweeté sur son compte officiel sur Twitter en chinois, anglais et arabe, offrant ses condoléances aux martyrs et victimes chinois lors de cette pandémie, une étape qui a laissé un grand impact dans le cœur des Chinois ».