Sélectionner une page

Afrique,Chine - Afrique,MONDE

Les entreprises chinoises très présentes à Madagascar

D’après les statistiques de l’Economic development board of Madagascar (EDBM), la Chine est le 1er investisseur à Madagascar. Le nombre de sociétés chinoises a augmenté ces cinq dernières années.

En 2015, sur les 484 entreprises étrangères créées, 168 sont chinoises, suivies de près par les entreprises françaises avec 110 nouveaux établissements, selon L’Express de Madagascar. La même année, « le volume du commerce bilatéral a atteint 668 millions de dollars, soit une augmentation de 35 fois par rapport à 1990″, a expliqué Yang Xiaorong, Ambassadeur de Chine à Madagascar, lors de sa prise de fonction en avril.

« Aujourd’hui, le nombre d’entreprises chinoises venues investir à Madagascar est plus de 1400, dont le montant d’investissement est de l’ordre de 739 millions de dollars« , a souligné ce dernier.

La Chine est devenu un acteur incontournable dans l’île, dans plusieurs secteurs d’activité comme le commerce, la santé, l’hôtellerie, la télécommunication, l’agriculture, les mines, le génie civil. Des domaines en plein essor, qui attirent les opérateurs chinois.

Depuis 2010, l’installation d’entreprise chinoises s’est accrue, ainsi sur les 553 entreprises étrangères présentes dans la Grande Ile en 2010, 210 étaient chinoises, et 166 sur 470 entreprises en 2011.

edbm logoD’ailleurs, pour faciliter les échanges, l’EDBM dispose, depuis mars 2016, une antenne dans la capitale chinoise, Beijing. « Les chinois ont la réputation d’être de gros investisseurs. Mais tout investisseur n’est pas forcément le bon. Il y a ceux qui ne suivent pas les règles et législations en vigueur ou encore ceux qui ne respectent pas les normes« , a expliqué Eric Robson Andriamihaja, directeur général de l’EDBM à la première chaîne de télévision privée.

Pour ce dernier, l’objectif de son institution sera de « distinguer le bon grain de l’ivraie« . Mais il s’agira en grande partie d’informer les investisseurs chinois de la politique d’investissement à Madagascar, de leur donner les procédures à suivre ou encre la législation en vigueur.

Eric Robson Andriamihaja a indiqué que le travail de l’EDBM  sera « d’améliorer le climat des affaires à Madagascar, afin d’attirer les investissements directs étrangers (IDE)« . De plus, « plusieurs offensives à l’international ont aussi été menées« , notamment des réformes visant à améliorer le climat des investissements.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :