Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Les entreprises n’espionnent pas pour le compte du gouvernement

Le gouvernement ne demande pas à ses entreprises de se livrer à des activités d’espionnage, a assuré le Premier ministre Li Keqiang, au moment où le géant des télécoms Huawei est en pleine tourmente avec les Etats-Unis.

« Nous n’avons jamais fait cela et nous ne le ferons jamais« , a déclaré Li Keqiang lors de sa conférence de presse annuelle à l’issue de la session plénière de l’Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois), le 15 mars.

« Cela ne serait pas conforme à la loi chinoise et ce n’est pas ainsi que la Chine agit« , a ajouté le chef du gouvernement. Washington entreprend un lobbying contre les équipements Huawei pour l’installation des réseaux mobiles de cinquième génération (5G), assurant qu’ils peuvent être utilisés par le gouvernement à des fins d’espionnage.

Beijing rejette ces accusations et a fait part de son soutien à la plainte déposée par Huawei contre les États-Unis pour l’avoir banni des achats d’équipements effectués par les organes administratifs américains.

A lire aussi : Huawei porte plainte contre Washington

Washington a accru la pression cette semaine sur ses alliés européens, menaçant de cesser de coopérer avec l’Allemagne en matière de renseignement si ce pays s’équipe en matériel Huawei.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :