Les exportations américaines vers la Chine s’envolent

par | Mai 14, 2021 | Chine-Etats-Unis, ECONOMIE

Les exportations de produits en provenance des Etats-Unis vers la Chine ont enregistré un rebond important en 2020, avec une croissance de près de 18%, dans un contexte de guerre commerciale, à coup de taxes douanières réciproques.

Cette hausse soutenue s’explique par l’ouverture du marché, les exemptions tarifaires et le rétablissement rapide de la Chine à la suite de la pandémie, a annoncé le Conseil économique sino-américain (USCBC pour US-China Business Council), une association commerciale représentant plus de 200 entreprises américaines ayant une activité en Chine.

Cependant, les exportations de services des Etats-Unis vers la Chine, incluant les voyages, l’éducation et les services financiers, ont décliné de 3% en 2019. Cette catégorie diminue pour la première fois en plus d’une décennie, signe que les relations tendues entre la Chine et les Etats-Unis ont pesé sur les échanges transfrontaliers.

«Les exportations combinées de biens et de services vers la Chine ont continué de soutenir près d’un million d’emplois aux Etats-Unis en 2019, l’année la plus récente pour laquelle des données sont disponibles», a indiqué l’association dans son Rapport sur les exportations nationales 2021.

Craig Allen, le président de l’USCBC, a indiqué que «ces exportations représentent un soutien plus que jamais nécessaire pour les entreprises et les familles américaines. […] Au final, le meilleur remède pour stimuler le commerce et créer plus d’emplois aux Etats-Unis est que les Etats-Unis et la Chine suppriment de façon permanente leurs droits de douane».

De son côté, le porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng, a indiqué que la position de la Chine était claire : «l’augmentation unilatérale des droits de douane n’est pas dans l’intérêt de la Chine, des Etats-Unis, ni du reste du monde».

Ce dernier a rappelé que «l’essence des relations économiques et commerciales sino-américaines se trouve dans le bénéfice mutuel et des résultats gagnant-gagnant. […] Les deux parties doivent répondre à leurs inquiétudes réciproques légitimes par le biais du dialogue et de la consultation, sur la base du respect mutuel et d’un traitement équitable».

Le rapport annuel de l’USCBC dresse un état des lieux des échanges commerciaux de chaque État des Etats-Unis avec la Chine au cours des dix dernières années, et détaille le nombre d’emplois soutenus par les exportations. Cette structure a montré la façon dont les relations bilatérales se sont détériorées, notamment avec la guerre commerciale persistante.

Cliquez pour en savoir plus sur la confrontation entre la Chine et les Etats-Unis

L’USCBC fait le constat que cette tension «a eu un impact négatif sur le commerce entre les deux plus grandes économies mondiales, ainsi que sur la création d’emplois aux Etats-Unis».

La dégradation des relations entre la Chine et les Etats-Unis, le ralentissement du processus de traitement des visas et la baisse du nombre d’étudiants et de touristes chinois aux Etats-Unis ont affecté les exportations de services vers la Chine, selon l’USCBC. Cette dernière précise que cette tension existait bien avant que le Covid-19 ne mette à l’arrêt le secteur du tourisme.

Les étudiants chinois représentent un apport significatif en revenus pour les universités américaines. La Californie, l’Etat de New-York et le Massachussetts dépendent de la venue de ces étudiants, qui contribuent pour plus d’un milliard de dollars US en frais de scolarité et autres dépenses locales.

Depuis 2011, les exportations de services des Etats-Unis vers la Chine ont plus que doublé, enregistrant le taux de croissance annuel moyen le plus fort, à 11,6%. En 2020, la Chine reste le 3e marché le plus important pour les exportations de marchandises américaines, derrière le Canada et le Mexique.

«Le contraste frappant entre la croissance des exportations vers la Chine et celle vers le reste des partenaires commerciaux les plus importants des Etats-Unis en 2020 est en grande partie attribuable aux exemptions tarifaires de la Chine, ainsi qu’à sa relance économique rapide à la suite de la pandémie de Covid-19», a indiqué l’USBC.

Concernant le processus d’exemption tarifaire de la Chine, entrée en vigueur mars 2020, celui-ci a facilité un flux davantage normalisé de marchandises des Etats-Unis. «Ces exemptions tarifaires, associées aux efforts de la Chine de poursuivre l’ouverture de ses marchés et à l’augmentation de la demande de son marché grâce à la reprise solide de son économie après la pandémie, ont aidé à stimuler les exportations américaines», a précisé Craig Allen.

En 2019, les Etats-Unis ont exporté un peu moins de 105 milliards de dollars de dollars (94,5 mds €) de marchandises vers la Chine. En 2020, ce chiffre est passé à 123 milliards de dollars (110,7 mds €), son deuxième niveau le plus élevé au cours de la dernière décennie.

L’USCBC a estimé que les exportations vers la Chine ont bénéficié à pratiquement tous les États et les secteurs des Etats-Unis, et un grand nombre d’État ont également généré une «valeur économique substantielle» grâce aux exportations de services.

Le président de l’USCBC, Craig Allen, a souligné que «les droits de douane tuent l’emploi, ils tuent la productivité et ils sont néfastes pour l’économie américaine. […] Ils devraient être supprimés et nous espérons que les membres du Congrès, qui suivent les chiffres de l’emploi dans leur État, soutiendront l’administration» dans le processus de négociation avec la Chine sur l’accès au marché et la suppression de ces droits de douane».

Ce dernier a dit inciter la Chine et les Etats-Unis «à mettre pleinement en œuvre cet accord, à accélérer les négociations futures, à s’occuper des barrières restantes, ainsi qu’à supprimer ou faire diminuer autant que possible les droits de douane».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :