La nouvelle ambassadrice de Chine au Kenya, Sun Baohong, a annoncé la construction des quatre grands projets du programme kenyan «Big Four», ainsi que l’installation de la télévision par satellite dans tout le pays.

La diplomatie chinoise a décidé de soutenir le programme de développement, «Big Four», en contribuant à la réalisation des quatre grands chantiers majeurs, a annoncé Sun Baohong, nouvelle ambassadrice de Chine au Kenya.

Permettre aux kenyans d’accéder à la télévision

Ce programme se concentre sur quatre thèmes : l’agriculture, l’industrie manufacturière, la santé et la construction de logements. Mais avant cela, les deux pays ont inauguré le lancement du projet de télévision numérique au Kenya.

Sun Baohong a indiqué lors de la cérémonie de lancement que «depuis un demi-siècle, la Chine a financé près d’une centaine de projets au Kenya, notamment au moyen de donations, de concessions et de prêts sans intérêts, ou encore en soutenant les secteurs des infrastructures, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, des ressources humaines ou de la protection de l’environnement».

Ce projet numérique vise à apporter un accès au service de télévision par satellite à plus de 800 villages de ce pays d’Afrique de l’Est. Il fait partie de l’initiative «Accès à la télévision par satellite pour 10 000 villages africains», lancée par l’entreprise chinoise StarTimes.

Pour cela, 130 ingénieurs ont reçu une formation pour mener à bien cette campagne. Ce projet numérique vient d’un don de la Chine, et sera mis en œuvre pour un coût total d’environ 8,43 millions de dollars.

«Les deux gouvernements sont pleinement engagés envers ce projet et ont mis en place des structures élaborées pour s’assurer que ce plan soit mis en œuvre comme prévu afin d’accroître l’étendue de la couverture de télévision numérique dans le pays, tout en appliquant les TIC pour le développement national», a déclaré le ministre des technologies de l’information et de la communication (TIC), Joe Mucheru, le 8 juin.

Plus de 16 000 foyers de 800 villages du pays seront connectés à la télévision par satellite, et 2 400 institutions publiques seront reliées à un système de projection télévisée satellitaire et des téléviseurs de 32 pouces.

Don, financement et construction de la Chine

Sun Baohong a souligné que «les relations entre la Chine et le Kenya avaient été élevées au rang de partenariat de coopération stratégique global en mai 2017, ouvrant la voie à des relations plus fortes et plus approfondies entre les deux pays».

Le gouvernement chinois financera aussi la construction de l’Ecole professionnelle des enseignants Chine-Afrique, et rénovera l’Institut de formation des chemins de fer du Kenya. Cette dernière a expliqué que «la voie ferrée à écartement standard Mombasa-Nairobi est appelée à jouer un rôle vital dans le programme des Big Four». 

Pour l’ambassadrice chinoise, «l’année 2018 sera une année historique pour le développement des relations Chine-Afrique et Chine-Kenya». En effet, cette année aura lieu le Forum de coopération sino-africain à Beijing, qui redéfinira ses axes de développement avec les pays africains.

«Nous travaillerons en collaboration étroite pour faire en sorte que notre coopération bilatérale profite à la réalisation des quatre grands chantiers de développement, et apporte des bénéfices tangibles aux peuples des deux pays», a affirmé la diplomate.

Le Kenya compte sur les investissements directs chinois