samedi, juin 15

Les questions régionales au coeur des échanges entre les ministres chinois et saoudien

Les ministres des Affaires étrangères de Chine et d’Arabie saoudite ont discuté le 31 mai 2024 des guerres à Gaza et en Ukraine, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

Wang Yi a reçu son homologue saoudien, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, à Pékin, où il a participé au Forum de coopération sino-arabe, selon un communiqué officiel publié à Pékin.

Le prince Faisal bin Farhan Al Saud a remercié la Chine pour sa « position juste sur la question palestinienne », a indiqué le communiqué. D’ailleurs, sur la question palestinienne, Wang Yi a rappelé « la position légitime des pays arabes est la position de la Chine ».

« La Chine continuera à s’unir et à coopérer avec les pays arabes et à se tenir du bon côté de l’histoire, de l’équité, de la justice et de l’humanitaire international », a assuré le diplomate chinois.

Selon le communiqué, Wang Yi et le prince Faisal bin Farhan Al Saud ont également échangé leurs points de vue sur la crise ukrainienne. Ils « ont convenu que la tenue d’une conférence de paix en Ukraine devrait respecter les principes fondamentaux de reconnaissance par les parties concernées, de participation égale de toutes les parties et de discussion équitable des différents projets ».

« La Chine continuera à promouvoir la paix et le dialogue et à jouer un rôle constructif dans la promotion d’une solution politique à la crise ukrainienne », a déclaré Wang Yi.

​​​​​​​Difficile pour la Chine de participer à la Conférence de paix en Ukraine prévue en Suisse le mois prochain, selon Pékin. Car la Chine a dit soutenir une conférence de paix internationale « reconnue par les parties russe et ukrainienne avec une participation égale et une discussion équitable de toutes les propositions de paix ».

« Il reste un écart notable entre les dispositions du sommet de paix et les exigences de la Chine, et la Chine a du mal à y participer », a déclaré Mao Ning, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse à Pékin.

Saluant « la solide confiance mutuelle et l’amitié » avec Riyad, Wang Yi a fait part de la volonté de la Chine d’élargir la coopération avec Riyad dans divers domaines, notamment l’énergie, l’investissement, les industries émergentes, les communications 5G, l’intelligence artificielle, l’économie numérique et l’aérospatiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *