Des essais cliniques sur des vaccins sous forme d’inhalation et de vaporisateur nasal développés par la Chine pour lutter contre la Covid-19 sont en cours depuis plusieurs semaines, d’après la Commission nationale de la santé.

«Le vaporisateur nasal a été sélectionné au tout début comme l’une des technologies vaccinales de la Chine pour lutter contre la Covid-19», a déclaré Zeng Yixin, directeur adjoint de la commission, dans une interview accordée à l’agence de presse, Xinhua.

Des experts médicaux étudieront la sécurité et l’efficacité des vaccins testés après avoir terminé la collecte des données des essais cliniques, a ajouté Zeng Yixin.

Or ces chercheurs mènent actuellement des essais cliniques de phase 1 et de phase 2 sur un vaccin chinois contre la Covid-19 par inhalation, a déclaré vendredi un responsable de la santé chinois.

«Après avoir terminé la collecte de données d’essais cliniques, les experts étudieront l’innocuité et l’efficacité du vaccin par inhalation, une version modifiée d’un vaccin injectable à vecteur d’adénovirus contre la Covid-19 qui a déjà été mis sur le marché», a indiqué Shao Yiming, chercheur du Centre du contrôle et de prévention des maladies de la Chine, lors d’une conférence de presse.

Le vaccin par inhalation contre la Covid-19 a été conjointement développé par des chercheurs de l’Institut de médecine militaire dépendant de l’Académie des Sciences militaires et de la société chinoise CanSino Biologics Inc.

«Les vaccins par inhalation ou par pulvérisation nasale ont été choisis dès le départ comme l’une des technologies vaccinales de la Chine pour lutter contre la Covid-19″, a expliqué Shao Yiming.

Un autre vaccin par pulvérisation nasale contre la Covid-19, développé par l’Université de Xiamen, l’Université de Hong Kong et la Beijing Wantai Biological Pharmacy, a achevé les essais de phase 1 et de phase 2. Les chercheurs mènent des essais cliniques de phase 3 à l’étranger pour évaluer davantage l’efficacité du vaccin, a-t-il ajouté.