Le rapport 2021 sur l’indice économique et commercial entre la Chine et la Russie a été officiellement publié le 14 juillet à Harbin, dans la province du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine.

Le rapport a commencé par le développement des échanges commerciaux entre la Chine et la Russie. Il reflète fidèlement le volume des échanges commerciaux entre la Chine et ses régions et la Russie, d’une manière globale et sur plusieurs niveaux.

Il fait également état d’un suivi scientifique des tendances et du niveau de développement concernant les échanges entre la Chine et la Russie à la suite de l’établissement d’un système d’indices quantifiables.

En 2020, l’indice commercial sino-russe a maintenu une tendance stable et s’est établi à 194,06 points, indique le rapport.

Toujours selon le rapport, le taux de croissance du commerce entre la Chine et la Russie se classe au premier rang par rapport aux principaux partenaires commerciaux de la Chine.

Lire aussi : Forte hausse des échanges entre la Chine et la Russie

La Chine est restée le principal partenaire commercial de la Russie, tandis que la Russie était le 10e partenaire commercial de la Chine. Malgré l’impact de la pandémie de COVID-19, la Chine et la Russie ont adhéré au principe des avantages mutuels et des résultats bénéfiques pour tous, faisant preuve d’une forte résilience dans la coopération économique et commerciale.

Luan Zhicheng, vice-maire de Harbin, a fait remarquer que Harbin s’appuiera sur la publication de l’indice économique et commercial Chine/Russie, pour promouvoir de manière exhaustive la coopération concrète entre Harbin et l’Extrême-Orient russe.

Le but est de faire de Harbin une importante zone agissant comme un carrefour de coopération complète entre la Chine et la Russie, et pour contribuer davantage à l’établissement d’un nouveau plateau propice à l’ouverture et à la coopération.

L’indice économique et commercial Chine/Russie démontre quantitativement et numériquement le niveau et la tendance du développement économique et commercial entre la Chine et la Russie, a expliqué Wu Xuejun, président adjoint des services de renseignements économiques de la Chine.

L’indice a été publié trois années consécutives depuis sa première publication en 2019, a expliqué Wu Xuejun, ajoutant qu’il est devenu un outil important pour évaluer le développement économique et commercial entre la Chine et la Russie et qu’il est largement reconnu par les experts du secteur.

Les services de renseignements économiques de la Chine, qui sont responsables de la recherche et du développement de l’indice économique et commercial sino-russe, représentent l’une des plus importantes organisations de services de renseignements économiques en Chine, avec la plus vaste gamme de services et les catégories de produits les plus complètes.

L’organisation exploite quatre grandes plateformes de services d’information, dont «Xinhua Finance», la plateforme d’information financière nationale ; «Xinhua Silk Road», la plateforme de service d’information complète axée sur les pays associés à l’initiative de la Ceinture et de la Route (Belt and Road) ; «Xinhua Credit», la plateforme nationale de service d’information sur le crédit ; et l’indice «Xinhua Index».

La Chine et la Russie multiplient les échanges et les messages de soutien. Récemment, le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a souhaité que la Chine et la Russie approfondissent leurs relations bilatérales.

Lors d’une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov à Tachkent (Ouzbékistan), Wang Yi a rappelé la prolongation du traité sino-russe de bon voisinage et de coopération amicale décidée par les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine.

Pour Sergueï Lavrov, «les relations sino-russes sont à leur meilleur niveau dans l’histoire et elles ne constituent pas une alliance militaro-politique similaire à celles forgées pendant la période de la Guerre froide, mais un nouveau type de relations bilatérales».