Le gouvernement chinois espère que les autorités américaine se joindront aux efforts de résolution du conflit territorial en mer de Chine méridionale.

Beijing espère que Washington aidera et ne fera pas de difficultés quant au règlement de ce différend territorial, a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zheng Zeguang en prévision de la visite de Donald Trump en Chine, le 8 novembre.

Zheng Zeguang a répondu aux critiques américaines sur ses activités économiques et militaires dans la région. Selon le vice-ministre, la Chine possède « une souveraineté incontestable sur les îles et leurs eaux territoriales en mer de Chine méridionale ».

Raison pour laquelle, « il n’y a aucun problème avec la navigation dans la région », cependant le gouvernent chinoise se dit prêt à résister à tous les acteurs qui utiliseraient cette question comme un prétexte pour menacer la souveraineté et la sécurité chinoise.

« Le problème de la mer de Chine méridionale consiste en l’occupation illégale de certaines iles appartenant à la Chine par d’autres pays », a expliqué Zheng Zeguang. Pour lui, Pékin est prêt à régler pacifiquement ces questions avec les États concernés par ce conflit.

Ce dernier a d’ailleurs souligné auprès de Sputnik News, que « le problème de la mer de Chine méridionale n’est pas un problème entre la Chine et les États-Unis ».

Le vice-ministre attend des Etats-Unis qu’ils ne créent pas de « nouveaux problèmes », espérant qu’ils « pourront évaluer objectivement les événements positifs en mer de Chine méridionale et respecter les efforts de la Chine et des autres pays de la région visant à la paix et à la stabilité ».