vendredi, mars 22

Le miel, l’aliment de tous les dangers

Contrefait, nocif pour les nourrissons, le miel est un aliment risqué. L’Administration de l’alimentation et des médicaments vient de publier des recommandations sur la consommation du miel et appelle les vacanciers à la vigilance face à la vente de miel contrefait sur le bord des routes.

Dans un 1er temps, l’administration assure que les nourrissons ne doivent pas en manger, car le système immunitaire n’est pas prêt pour se défendre contre les microbes.

En cas d’ingestion accidentelle du botulinum contenu dans le miel, celui-ci se propage très rapidement dans l’appareil digestif et y produit une toxine responsable du botulisme infantile.

Cette recommandation fait suite à celle de l’Organisation Mondiale de la Santé. En janvier 2011, l’OMS  indiquait que « même s’il existe plusieurs sources possibles d’infection pour le botulisme infantile, le miel contaminé par des spores a été associé à un certain nombre de cas. On avertit donc les parents et les personnes qui s’occupent des enfants qu’ils ne doivent pas donner de miel à leur jeune enfant avant l’âge d’un an ».

Raison pour laquelle, l’OMS recommande « aux mères du monde entier l’allaitement exclusif de leur nourrisson pendant les six premiers mois de façon à lui garantir une croissance, un développement et une santé de qualité optimale. Passé ce délai, il convient d’introduire des éléments nutritifs de complément, tout en poursuivant l’allaitement jusqu’à l’âge de deux ans, voire au-delà ».

De son côté, l’Administration de l’alimentation et des médicaments (China Food and Drug Administration – CFDA) prévient des risques de l’ingestion de miel pour les enfants, et surtout de la nécessité de « vérifier le prix, les coûts de production des contrefaçons de miel sont beaucoup moins élevés par rapport à la production de miel authentique ».

En effet, « un produit trop bon marché sera probablement un produit contrefait. Dans la mesure du possible, il faut éviter d’acheter des produits qui semblent très bon marché par rapport aux autres produits du même type« , précise l’administration.

Il est préconisé de sentir le parfum du produit : « le miel authentique possède un parfum délicat, caractéristique au miel », alors que « le parfum du miel contrefait est beaucoup moins prononcé« , précise le site Banyuetan (China Comment).

Ensuite « le goûter, le goût du miel authentique est sucré, une fois en bouche, la sensation est douce et exquise. Le goût reste longtemps en bouche. Pour ce qui est du goût du miel contrefait, le goût est bon mais disparaît très vite« .

Banyuetan (China Comment) alerte également les vacanciers sur l’achat de miel « soi-disant 100% naturel » aux vendeurs installés au bord des routes. Le site rappelle que diabétiques que la consommation de miel ne diminue pas le taux de glycémie dans le sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *