Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré qu’il espérait que les centres culturels de l’Institut Confucius chinois sur les campus universitaires américains soient tous fermés d’ici la fin de l’année.

«Je pense que tout le monde voit le risque qui y est associé», a déclaré Mike Pompeo à Lou Dobbs sur la chaîne conservatrice Fox Business Network concernant les Instituts Confucius.

Lire aussi : Les Instituts Confucius, nouvelle cible des américains

Ce dernier accuse les Instituts Confucius, financés par le gouvernement chinois, de travailler pour recruter «des espions et des collaborateurs» dans les collèges américains. «Je pense que ces institutions peuvent le voir, et j’espère que nous les fermerons toutes avant la fin de cette année», a ajouté ce dernier.

Lire aussi : L’Université du Maryland ferme son Institut Confucius

En août, Mike Pompeo a qualifié le Centre qui gère les Instituts Confucius aux États-Unis d’«entité faisant progresser la propagande mondiale et l’influence pernicieuse de Pékin» et l’a exigé de s’enregistrer en tant que mission étrangère.

David Stilwell, le plus haut diplomate américain pour l’Asie de l’Est, a expliqué à l’époque que les dizaines d’instituts Confucius sur les campus américains n’étaient pas expulsés, mais que les universités américaines devraient «examiner de près» ce qu’elles faisaient sur le campus.