La Humane Society International Canada, organisation de défense des droits des animaux, a annoncé l’arrivée à Toronto de 110 chiens destinés au festival de viande canine de Yulin.

D’après la directrice générale de l’organisme, Rebecca Aldworth, a indiqué que les bêtes avaient été sauvées en juin. Elles ont reçu des soins médicaux dans un centre d’accueil d’urgence en Chine jusqu’à ce qu’ils puissent sortir du pays. Plusieurs autres dizaines de chiens ont été recueillis par des particuliers en Chine.

73 chiens seront adoptés par une organisation de sauvetage des chiens, à King City, en Ontario. Une dizaine de bêtes seront dirigées vers Ottawa tandis que les 32 dernières ont été reçues par la Société de protection contre la cruauté envers les animaux de Montréal dans la nuit de vendredi 23 décembre.

Rebecca Aldworth a assuré que les chiens se portent bien. Ils avaient été découverts enfermés dans des cages de fer, à demi étouffés. « Ils avaient peine à respirer. Leurs corps étaient couverts de plaies ouvertes », a-t-elle relaté.

« Ces chiens ont souffert d’une cruauté telle que la plupart des gens ne sont pas capables de voir cela sur une vidéo. Ils auront besoin de temps pour refaire confiance aux gens. Je suis certaine que chacun d’entre eux deviendra un excellent compagnon », a-t-elle affirmé.

Elle espère que ces bêtes seront adoptées et pourront servir « d’ambassadrices« , afin de freiner le commerce de viande canine.