Sélectionner une page

ECONOMIE

Nouvelles directives pour stimuler le secteur privé

Le Conseil des affaires d’État a annoncé la publication prochaine de nouvelles directives économiques et politiques, destinées à fournir aux entreprises privées un meilleur accès aux marchés.

Quartier de Zhongguancun

L’objectif de cette nouvelle initiative est de dynamiser le secteur privé du pays dans un contexte de ralentissement économique. En effet, la croissance de la Chine pourrait tomber sous la barre des 6% courant 2020, a admis en novembre 2019, Yao Jingyuan, membre du Bureau des conseillers du gouvernement chinois.

Le gouvernement a reconnu que l’économie fait face «aux plus grands défis» de son histoire. Alors que Beijing est empétrée depuis un an et demi dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis, la hausse du PIB chinois a ralenti au dernier trimestre 2019 pour atteindre 6%, son plus mauvais score depuis 27 ans.

De ce fait, les entreprises privées seront autorisées à exercer des activités concurrentielles dans des secteurs clés tels que l’électricité, les télécommunications, les chemins de fer, le pétrole et le gaz naturel… De son côté, les autorités assurent qu’elles mèneront des enquêtes de qualité du marché, et élimineront « les obstacles apparents et cachés ».

Le gouvernement aidera également les entreprises privées à prendre des participations dans les activités de télécommunications de base et à contrôler ou à acheter des parts dans les entreprises dans les domaines liés à la production, la distribution et la vente d’électricité.

Il est également question de leur permettre d’intégrer dans secteurs – monopolisés par les entreprises d’Etat – tels que l’exploration, du développement, du raffinage et de la vente de pétrole et de gaz, ainsi que dans la construction d’infrastructures, y compris les pipelines. De plus, les entreprises compétentes seront autorisées à importer du pétrole brut et à exporter des produits pétroliers.

Dans sa note, le Conseil des affaires d’Etat a souligné que « les entreprises privées ont joué un rôle irremplaçable dans la promotion de l’innovation, la création d’emplois, l’amélioration du niveau de vie et l’élargissement de l’ouverture ».

Signe de la vitalité du secteur privé, elles ont enregistré une augmentation de 8 % de leur production industrielle au cours des trois premiers trimestres 2019, dépassant celle de 5,6% pour l’ensemble du secteur industriel, selon des données du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information.

Les entreprises privées ayant un accès plus large à des secteurs principalement gérés par les entreprises d’Etat, pourront désormais évoluer dans un environnement « concurrentiel équitable », ont assuré les spécialistes du marché.

«Cela ouvre des sphères d’investissement plus larges aux entreprises privées dans un marché mondial difficile et une période ardue de modernisation industrielle domestique», a déclaré au journal Global Times, Cong Yi, professeur à l’Université des finances et d’économie de Tianjin.

Selon lui, le gouvernement « a donné le ton à sa stratégie économique pour l’année prochaine, consistant à continuer de stabiliser la croissance indépendamment des incertitudes externes et internes. Le soutien aux entreprises privées est une étape importante pour stabiliser l’investissement ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :