Le représentant permanent de Chine auprès des Nations unies, Zhang Jun, a déclaré que « la solution à deux Etats devait rester le principal objectif à atteindre pour résoudre la question palestinienne ».

S’exprimant Zhang Jun a indiqué devant le Conseil de sécurité que la solution à deux Etats et le principe de « la terre contre la paix » étaient des exigences fondamentales de la justice internationale, des exigences « dont nous ne pouvons continuer à nous écarter ».

Pour ce dernier, la création d’un Etat indépendant est « l’un des droits inaliénables du peuple palestinien ». Raison pour laquelle, « la communauté internationale doit adhérer à la solution à deux Etats, aux résolutions des Nations unies, au principe de la terre contre la paix et à divers autres consensus internationaux, et remettre en route le processus de paix au Moyen-Orient ».

« La tâche la plus urgente consiste maintenant à empêcher une nouvelle escalade des tensions et à relancer au plus vite les pourparlers de paix israélo-palestiniens« , a-t-il déclaré, appelant également à mettre fin aux activités de colonisation israéliennes sur les terres palestiniennes occupées et aux violences contre les civils innocents.

« Toutes les parties doivent continuer à respecter les résolutions des Nations unies, et résoudre la question du statut final de Jérusalem par le biais de négociations politiques. Nous devons progressivement reconstruire et renforcer la confiance mutuelle, et mettre en place des conditions favorables aux pourparlers de paix », a-t-il déclaré.