Le Panama a ouvert le 16 novembre son ambassade en Chine, cinq mois après avoir rompu ses relations diplomatiques avec le gouvernement de République de Chine.

Dans son discours d’ouverture « historique » du bâtiment, le président panaméen Juan Carlos Varela a déclaré que la reconnaissance du gouvernement chinois a été faite dans l’intérêt de sa population.

« C’est la bonne décision », a déclaré de son côté le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi à l’adresse du président panaméen, lors de la cérémonie. Juan Carlos Varela a quant à lui indiqué « être impatient d’entamer la coopération bilatérale en matière de culture, de commerce et de tourisme ».

La Chine est le second plus important utilisateur du canal de Panama après les Etats-Unis. Les deux pays ont signé une vingtaine d’accords de coopération, en présence des présidents Xi Jinping et Juan Carlos Varela.

« A partir d’aujourd’hui, le drapeau national du Panama flottera au coeur de la Chine, dans sa capitale Pékin« , a déclaré Juan Carlos Varela.

Le 17 novembre, le président Xi Jinping s’est entretenu avec son homologue panaméen, déclarant qu' »une nouvelle page s’est ouverte » dans les liens bilatéraux avec l’établissement des relations diplomatiques.

« Les Chinois et les Panaméens ont des échanges amicaux depuis plus de 160 ans. Forger des relations diplomatiques sur la base du principe d’une seule Chine répond à l’aspiration de générations de personnes dans les deux pays« , a annoncé le président chinois, lors d’un point presse commun.

Ce dernier a assuré que « la Chine travaillerait avec le Panama afin d’élaborer conjointement un plan pour le développement des liens bilatéraux ». De son côté, Juan Carlos Varela s’est dit « fier d’effectuer cette visite historique » en Chine.

« J’ai ressenti l’esprit et la résilience de votre nation représentée par la Grande Muraille. Je réaffirme solennellement l’adhésion du Panama à la politique d’une seule Chine et le soutien à la réunification pacifique de la Chine« , a ajouté ce dernier devant la presse.

Pour Xi Jinping, la décision d’établir des relations diplomatiques avec la Chine est « l’exploit d’un héros », assurant que « votre contribution restera gravée dans l’histoire ».

Panama se détourne de Taïwan