mercredi, mai 22

Étiquette : Pentagone

Selon le Pentagone, Pékin a refusé de rencontrer le secrétaire américain à la Défense
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Selon le Pentagone, Pékin a refusé de rencontrer le secrétaire américain à la Défense

La Chine a décliné l'invitation lancée par les États-Unis visant à organiser une rencontre cette semaine à Singapour entre le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et son homologue chinois Li Shangfu, a affirmé le 29 mai le Pentagone, qui déplore une attitude «préoccupante». La Chine «a informé les États-Unis qu'ils déclinaient notre invitation lancée début mai visant à ce que le secrétaire Austin rencontre le ministre de la Défense nationale Li Shangfu cette semaine à Singapour», a déclaré le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, dans un communiqué. «L'absence préoccupante de volonté de la République populaire de Chine d'engager des discussions significatives d'armée à armée ne diminuera pas notre engagement à chercher à ouvrir des lignes de communication avec l'armée» chinoise, a a...
Un responsable du Pentagone en visite à Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Un responsable du Pentagone en visite à Taïwan

Un haut responsable du ministère américain de la Défense, chargé des relations avec la Chine au sein du Pentagone, est arrivé le 17 février à Taïwan selon le Financial Times, une nouvelle visite qui irrite Pékin au plus haut point. Ce déplacement officiel à Taiwan, revendiquée par la Chine intervient une dizaine de jour après que les États-Unis ont abattu dans leur espace aérien un ballon chinois. Un incident qui a exacerbé la tension entre les deux puissances rivales. Michael Chase, chargé de la politique chinoise au sein du ministère américain de la Défense, est arrivé le 17février à Taïwan, a affirmé le quotidien économique, citant des sources anonymes. Le soutien américain, notamment militaire, à Taïwan «demeure fort face aux menaces posées par la République populaire de Chine...
La Chine envisagerait d’établir une base militaire permanente en Guinée équatoriale
Afrique, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine envisagerait d’établir une base militaire permanente en Guinée équatoriale

Selon le journal "The Wall Street Journal", citant des rapports secrets des services de renseignement américains, la Chine envisage d’établir une base militaire permanente en Guinée équatoriale. Il s'agirait d'établir sa première base militaire permanente sur l’océan Atlantique, dans le pays d’Afrique centrale de la Guinée équatoriale, a rapporté le Wall Street Journal, sur la base de rapports secrets des services de renseignement américains. Le journal américain a évoqué les propos de certains responsables américains qui affirmeraient que la Chine a l’intention d’établir sa première présence militaire permanente sur l’océan Atlantique en Guinée équatoriale. Les responsables n'ont expliqué en détail les conclusions des rapports des renseignements classifiés. Mais ils ont souligné ...
Washington accuse la Chine d’actes «déstabilisateurs» en mer de Chine
Chine-Etats-Unis, Mers de Chine

Washington accuse la Chine d’actes «déstabilisateurs» en mer de Chine

Le Pentagone a dénoncé les récents tirs de missiles effectués par l'armée chinoise en mer de Chine méridionale, assurant qu'ils contribuent à déstabiliser une région où plusieurs pays se disputent la souveraineté d'îles stratégiques. Dans un communiqué de presse, le Pentagone a expliqué que réaliser des exercices militaires en mer de Chine méridionale «a un effet contraire à l'apaisement des tensions et au maintien de la stabilité". Lire aussi : Des exercices militaires aériens « de haute intensité » menés en mer de Chine Selon le ministère américain de la défense, "les actions de la Chine, parmi lesquelles les essais de missiles, déstabilisent davantage la mer de Chine méridionale", et notamment l'archipel des Paracels, contrôlé par Pékin en mer de Chine méridionale mais égal...
Taïwan finalise un achat massif de chasseurs F-16 à Lockheed Martin
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Taïwan finalise un achat massif de chasseurs F-16 à Lockheed Martin

Taïwan est en train de finaliser un achat massif de chasseurs F-16 à la société américaine Lockheed Martin, ce qui devrait provoquer la colère de la Chine. Taïwan a finalisé un achat massif de chasseurs F-16, dont le montant pourrait aller jusqu'à 62 milliards de dollars (55,8 mds€) sur 10 ans, avec le constructeur aéronautique américain Lockheed Martin. Lire aussi : La Chine exhorte les Etats-Unis à cesser les ventes d'armes à Taïwan Conscient que le sujet est sensible, le Pentagone a annoncé la finalisation de ce contrat le 14 août dans la soirée sans préciser le nom du pays acheteur. Mais une source proche du dossier a révélé à l'Agence France Presse qu'il s'agissait de Taïwan. La République de Chine avait obtenu en août 2019 le feu vert de Washington pour l'achat de 66 F-16 d...
La Chine réfute les accusations américaine sur les exercices en mer de Chine
Mers de Chine

La Chine réfute les accusations américaine sur les exercices en mer de Chine

Un porte-parole militaire chinois a réfuté les accusations du Pentagone Défense concernant les récents exercices menés par l'armée chinoise en mer de Chine méridionale. Le 2 juillet, le Pentagone s’est dit «préoccupé» par des exercices militaires chinois menés autour de l’archipel des Paracels, contrôlé par la Chine en mer de Chine méridionale, mais également revendiqué par le Vietnam et Taïwan. Les États-Unis ont estimé que ces manœuvres chinoises «déstabiliseront encore davantage» cette zone maritime sensible. Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, a indiqué que les Etats-Unis avaient "complètement ignoré les faits et confondu le bien et le mal dans une tentative de creuser un fossé entre les pays de la région et d'en tirer profit". "Nous en som...
Exercices militaires chinois en mer de Chine méridionale: Washington dénonce
Mers de Chine

Exercices militaires chinois en mer de Chine méridionale: Washington dénonce

Le Pentagone a dénoncé le 2 juillet la tenue d'exercices militaires chinois autour d'un archipel disputé en mer de Chine méridionale, estimant qu'ils «déstabiliseront encore davantage» la situation dans la région. «Le ministère de la Défense est préoccupé par la décision de la Chine de mener des exercices militaires autour de l'archipel des Paracels, en mer de Chine méridionale, du 1er au 5 juillet», a indiqué le Pentagone dans un communiqué. Ces activités «déstabiliseront encore davantage la situation» dans cette zone revendiquée par la Chine, le Vietnam et Taïwan. «Ces exercices violent en outre les engagements pris par la Chine dans la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale de 2002», rappelle Washington. Ce texte signé par les pays de l'Asean (l'Associ...
Des bases militaires vont se construire à l’étranger
Défense, MONDE

Des bases militaires vont se construire à l’étranger

Le gouvernement va "probablement" implanter plusieurs bases militaires à l'étranger pour sécuriser ses projets liés à l'initiative "La Ceinture et la Route", selon un rapport du Pentagone sur les capacités militaires chinoises. Lancée en 2013, l'initiative "une ceinture (terrestre) et une route (maritime)" est financée par des investissements ou des prêts de centaines de milliards d'euros. Elle vise à construire des infrastructures de transport et d'énergie dans des pays qui en ont particulièrement besoin en Asie, en Europe, et en Afrique. "Les dirigeants chinois utilisent le poids économique, diplomatique et militaire grandissant de la Chine pour établir leur domination dans la région et étendre l'influence du pays dans le monde", indique ce rapport annuel du ministère américain d...
Beijing répond à Donald Trump sur le dossier nord-coréen
Amériques, MONDE

Beijing répond à Donald Trump sur le dossier nord-coréen

Le président américain Donald Trump a réaffirmé que la Chine était responsable de l'impasse des discussions entre Washington et Pyongyang, menaçant de reprendre immédiatement les manoeuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud et le Japon et qu'elles seront "plus grandes que jamais". Dans un article publié par l'agence de presse Xinhua, il est écrit qu'"une percée dans les négociations avec la RPDC, à n'en pas douter un véritable joyau pour sa couronne, serait un beau coup avant les élections de mi-mandat. Toute autre issue serait considérée comme un revers pour une Maison Blanche déjà mal en point". Les contradictions américaines L'article dénonce ainsi la position américaine lors du sommet du 12 juin 2018 à Singapour entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen, Kim Jon...
Le chef du Pentagone accuse la Chine
Mers de Chine

Le chef du Pentagone accuse la Chine

Le chef du Pentagone, James Mattis, a de nouveau accusé la Chine d’«intimider» et de «contraindre» ses voisins en mer de Chine méridionale. Pour ce dernier, «en dépit des affirmations chinoises prétendant le contraire, l'installation de ces systèmes d'armes est lié directement à des usages militaires à des fins d'intimidation et de contrainte», a déclaré le secrétaire américain à la Défense, lors d'un sommet sur la sécurité à Singapour. James Mattis a estimé que la Chine avait déployé des armements, parmi lesquels des batteries de missiles anti-navires et anti-aériens et des systèmes de brouillage électronique. Ces équipements seraient stockés et installés sur les îlots artificiels construits en mer de Chine du sud. La Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridion...
Justin Trudeau approuve l’achat de Norsat aux chinois
Amériques, MONDE

Justin Trudeau approuve l’achat de Norsat aux chinois

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau est critiqué pour avoir approuvé début juin l'achat de Norsat par Hytera Communications au terme "d'une évaluation attentive" des risques en matière de sécurité nationale. L'opposition au Parlement demande le rejet de l'achat de la société canadienne d'équipements et de transmissions satellites Norsat International, au nom de la sécurité nationale. La transaction est en suspens, car Norsat a accepté d'examiner l'offre hostile d'un fonds spéculatif américain, supérieure de 2% aux 66 millions de dollars (58,7 millions d'euros) proposés par la société chinoise. Une opposition farouche contre ce rachat  Les partis d'opposition, deux anciens hauts responsables des services de renseignement, ainsi qu'une commission du Congrès américain se ...
Le Pentagone « se livre à des propos irresponsables »
Amériques, MONDE

Le Pentagone « se livre à des propos irresponsables »

Après les vives critiques du chef du Pentagone, Jim Mattis, un rapport de l'institution américaine pointe du doigt l'expansion militaire de la Chine, suscitant la colère des autorités chinoises. Beijing a dénoncé le rapport du Pentagone affirmant que le pays envisage d'étendre son influence militaire en construisant des bases à l'étranger, comme le Pakistan. Selon le rapport du ministère américain de la Défense, la Chine aurait dépensé 180 milliards de dollars (169,2 mds €) l'an dernier pour son armée. Ce chiffre serait supérieur à celui communiqué par le gouvernement, qui serait de 140 milliards de dollars (131,6 mds €)). "La Chine va très probablement chercher à établir de nouvelles bases militaires dans des pays avec lesquels elle entretient depuis longtemps des relations amica...
Un avion américain intercepté par deux chasseurs
Amériques, MONDE

Un avion américain intercepté par deux chasseurs

Deux avions de chasse chinois ont intercepté mardi 16 mai un WC-135 "Constant Phoenix", avion militaire américain, au-dessus de la mer de Chine orientale. Le Pentagone a indiqué que cette interception avait eu lieu d'une manière "non-professionnelle", dans un communiqué. L'appareil américain est un "avion renifleur" conçu pour repérer dans l'atmosphère tout signe d'activité nucléaire. Selon le Pentagone, le WC-135 "Constant Phoenix" effectuait une "mission de routine dans l'espace aérien international au-dessus de la mer de Chine orientale" lorsqu'il a été intercepté par deux SU-30. La question serait d'après l'institution américaine traitée par Beijing, par le biais des "canaux militaires et diplomatiques appropriés". Hua Chunying, porte-parole du ministre chinois des affaires ét...
Donald Trump récidive contre Beijing, avec humour cette fois !
Amériques, MONDE

Donald Trump récidive contre Beijing, avec humour cette fois !

Le président élu Donald Trump a fait savoir dans un tweet son mécontentement après la saisie par Beijing d'un drone sous-marin d'un navire océanographique en mer de Chine méridionale. Alors que son message se voulait mordant, Donald Trump a fait rire les commentateurs pour une faute d'orthographe, qui restera dans les annales. "La Chine vole un drone de recherche de la marine américaine dans les eaux internationales - le sort de l'eau et le ramène en Chine dans un acte sans président", a-t-il écrit. Au lieu d'écrire "précédent", ce dernier a tapé "président", voulant ainsi évoqué "un acte sans précédent". Le mot anglais utilisé, unpresidented (au lieu de unprecedented) est devenu le mot clé tendance sur Twitter aux Etats-Unis. Une heure après avoir remarqué son erreur, le présiden...
Le drone de la discorde
Amériques, Mers de Chine

Le drone de la discorde

Beijing a annoncé son intention de rendre aux Etats-Unis le drone sous-marin de l'US Navy saisi en mer de Chine méridionale, dénonçant au passage le battage médiatique américain. Un navire chinois s'est emparé jeudi 15 décembre d'un drone sous-marin appartenant à l'équipage civil du USNS Bowditch. Le navire océanographique évoluait à quelque 50 milles marins au large des Philippines, a affirmé le lendemain Washington. Cette sonde, non militaire, était utilisée pour mesurer la salinité et la température de l'eau, "des informations cruciales pour la flotte des sous-marins américains", selon le Pentagone. Le navire était en train de retirer de l'eau deux sondes, quand un bateau chinois spécialisé dans le soutien et le secours aux sous-marins a attrapé l'un des deux engins, d'après l'arm...