Des inondations près du fleuve Yangtsé ont provoqué la mort ou la disparition de près d’une centaine de personnes, ces derniers jours, alors qu’un typhon arrive jeudi, laissant craindre des dégâts plus importants.

16 millions de personnes ont été affectées par les pluies torrentielles, ayant entraîné des inondations dans des zones autour du plus grand fleuve de Chine. D’ailleurs, les eaux de l’immense lac Taihu, non loin de Shanghai, ont grimpé à leur plus haut niveau depuis 1954 et la région fait face à de « graves » risques d’inondation si le typhon passe par là.

Dans les provinces d’Hubei, d’Anhui et les montagnes du Guizhou, de vastes zones ont été les plus touchées par les pluies diluviennes, ce week-end. Près d’1,5 million de personnes ont été secourues ou évacuées. Les dégâts sont estimés à plus de 6 milliards et demi d’euros.

Les précipitations devraient continuer d’évoluer vers le nord cette semaine, en direction de la rivière Huai. L’observatoire météorologique national a averti qu’une tempête tropicale est apparue à l’ouest de l’océan Pacifique, se dirigeant désormais vers la côte est du pays.

Les météorologistes disent que la puissance du typhon Nepartak s’intensifie au fur et à mesure qu’il s’approche du territoire chinois. Il devrait atteindre Taïwan, et les provinces du Fujian et du Zhejiang dans la journée de jeudi 7 juillet. Le typhon apporte des vents violents et de fortes pluies laissant craindre un bilan humain plus lourd.

Les météorologistes ne savent pas si le typhon pénétrera les terres ou suivra la ligne côtière.