Le gouvernement chinois s’est engagé à cesser d’appuyer des cyber-attaques visant les intérêts économiques et technologiques des entreprises canadiennes.

Le secrétaire général de la Commission centrale sur les questions politiques et juridiques du PCC, Wang Yongqing, a signé à Beijing un accord en ce sens avec Daniel Jean, le conseiller à la sécurité nationale et au renseignement du premier ministre Justin Trudeau.

« Les deux parties ont convenu qu’aucun gouvernement n’effectuerait le cybervol de propriété intellectuelle, ou n’appuierait consciemment une telle activité, y compris les secrets commerciaux ou autres renseignements commerciaux confidentiels, dans le but de procurer des avantages concurrentiels à des entreprises ou à des secteurs commerciaux », selon le communiqué émis par le gouvernement canadien.