Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a exprimé son «soutien entier» à l’initiative du président chinois Xi Jinping pour la sécurité mondiale, dans un contexte de rivalité croissante entre Washington et Pékin.

Dans un communiqué publié par le vice-ministre Pak Myong-ho sur le site Internet du ministère, Pyongyang a souligné que la position du gouvernement nord-coréen sur la stimulation des relations et de la coopération avec la Chine restait ferme «malgré la situation internationale compliquée».

«Le monde fait face à une crise et un défi graves en raison de l’autoritarisme et de l’arbitraire des Etats-Unis et de ses Etats vassaux qui secouent la base de la paix et la stabilité internationales», a-t-il indiqué.

Pak Myong-ho a déjà témoigné du soutien absolu à l’initiative de sécurité mondiale mise en avant par Xi Jinping au Forum de Bo’ao pour l’Asie (BFA) 2022, en décrivant la proposition comme une «manifestation de la volonté du Parti et du gouvernement chinois» pour faire une contribution active en vue d’établir un système de sécurité internationale juste et bâtir un «nouveau monde pacifique».

Dans son discours, Xi Jinping avait déclaré que « nous nous engageons à porter la vision de sécurité commune, intégrée, coopérative et durable et à préserver ensemble la paix et la sécurité dans le monde ».

L’initiative cherchait à promouvoir la sécurité mondiale, respecter la souveraineté nationale et adhérer au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, mais n’a pas souligné les détails de son plan.

Pak Myong-ho a ajouté que son pays «continuera de travailler avec les camarades de la Chine pour sauvegarder la paix et la stabilité en Asie et dans le monde ainsi que la véritable justice internationale et de faire des efforts actifs pour développer les échanges et la coopération bilatéraux».