Qianhai et Hengqin vont stimuler la région de la Grande baie

par | Sep 14, 2021 | ECONOMIE

Les nouveaux plans de développement des autorités centrales pour Qianhai et Hengqin devraient insuffler une bonne dynamique à la prochaine étape de développement de haute qualité de la région de la grande Grande baie Guangdong-Hong Kong-Macao, ont indiqué des officiels.

Qianzai est une zone de coopération spéciale dans la ville de Shenzhen, d’une surface totale de 120,56 km², tandis que Hengqin, est une île relevant de la ville de Zhuhai. Ces deux villes se trouvent dans la province méridionale chinoise de Guangdong.

Selon les autorités de ces deux cités, les nouveaux plans de développement représentent les dernières mesures prises par la Chine pour approfondir encore la réforme et l’ouverture, fournissant de grandes opportunités pour le développement à long terme de la région de la Baie.

Cong Liang, le directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR, principale autorité de régulation économique de Chine), a indiqué que « l’expansion de la Zone de coopération du secteur des services modernes de Qianhai Shenzhen-Hong Kong permettrait d’accroître l’espace de développement pour l’approfondissement de la réforme et de l’ouverture à Qianhai ».

« Cette expansion sera propice à la promotion de l’innovation institutionnelle et de la mise à niveau industrielle à Qianhai, ainsi qu’à l’expérimentation des mesures de réforme. […] A la suite de cette expansion, la surface disponible pour le développement industriel va augmenter de façon substantielle à Qianhai ».

Selon lui, « cela permettra de mieux tirer parti des avantages de Hong Kong, de renforcer la coopération entre Shenzhen et Hong Kong, de fournir un soutien fort au développement économique de Hong Kong et de promouvoir encore davantage l’intégration de Hong Kong dans le développement national », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à Beijing.

Ainsi, deux plans séparés ont été présenté par le Comité central du PCC et le Conseil des affaires d’Etat (gouvernement central) pour développer davantage la Zone de coopération du secteur des services modernes de Qianhai Shenzhen-Hong Kong et bâtir à Hengqin une nouvelle zone pour la coopération en profondeur Guangdong-Macao.

En effet, Hengqin va être une zone qui devrait donner la priorité au développement d’industries, notamment les soins de santé axés sur la recherche et le développement en médecine traditionnelle chinoise, la finance moderne, la haute technologie, les expositions, la culture et les sports.

Pour Cong Liang, le nouveau plan pour Hengqin avait pour objectif d’aider Macao à développer une économie plus diversifiée et à tirer parti de ses avantages dans des secteurs comme la recherche et développement technologique, la production manufacturière de pointe, le tourisme culturel, les expositions, le commerce et la finance.

Lire aussi : Les jeux d’argent restent à Macao

Selon lui, la CNDR va travailler avec les autorités du Guangdong, de Macao et d’autres départements afin de présenter une liste de secteurs qui seront encouragés, ainsi qu’un plan directeur de développement pour Hengqin, afin de stimuler la diversification économique de Macao.

Zone de Hengqin

« Les autorités centrales vont mettre en œuvre des mesures fiscales préférentielles pour établir la zone de coopération en profondeur Guangdong-Macao à Hengqin », a précisé le vice-ministre des Finances Xu Hongcai.

Ce dernier a expliqué lors de la conférence de presse que des mesures spécifiques ont été prises en ce qui concerne les impôts sur les revenus des entreprises, les impôts sur les revenus des particuliers, les taxes à l’importation et les droits de douane dans la zone de coopération.

Toutes les industries favorisant le développement économique diversifié à Macao sont éligibles à une fiscalité préférentielle de 15%, qui est inférieure au niveau général d’imposition à 25%.

Au cours de la conférence de presse, Pan Gongsheng, le gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine (banque centrale), a indiqué que les autorités centrales allaient prochainement lancer un mécanisme de connexion transfrontalière en matière de gestion de patrimoine.

Elles vont également lancer la connexion obligataire «vers le Sud», représentant ainsi de nouveaux moyens permettant aux investisseurs de la partie continentale de la Chine d’acheter des produits financiers à Hong Kong et Macao.

Le gouvernement central a lancé des initiatives pilotes permettant aux résidents de Hong Kong et Macao d’ouvrir des comptes de règlement dans des banques de Chine continentale. L’ampleur et le volume des institutions financières seront par ailleurs encore augmentés, a noté Pan Gongsheng.

La Banque Populaire de Chine a pris des mesures pour faciliter l’utilisation des paiements mobiles pour les résidents à Hong Kong et Macao. Les nouveaux services incluent le paiement direct de factures électroniques transfrontalières et la demande en libre-service des rapports de crédit personnel, a ajouté le gouverneur adjoint de la BPC, qui est également le directeur de l’Administration publique des changes de Chine (SAFE).

En matière de coopération financière verte, la Banque Populaire de Chine va encourager les gouvernements locaux à émettre des obligations municipales vertes à Hong Kong et Macao, mais aussi à renforcer la coopération entre les institutions d’évaluation et de certification des obligations vertes dans la région de la Grande baie Guangdong-Hong Kong-Macao. «Une alliance financière verte sera établie dans la région» de Grande Baie, a-t-il indiqué.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :