Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump pourraient se rencontrer à Da Nang, au Vietnam, à la fin du mois de février, d’après le journal South China Morning Post.

Les deux hommes envisagent de s’entretenir les 27 et 28 février prochains, juste avant l’expiration, le 1er mars, de la trêve engagée dans la guerre commerciale entre les deux pays.

S’entendre avant le 1er mars

Le 1er décembre dernier, les deux hommes avaient conclu un « cessez-le-feu » de 90 jours dans leur guerre commerciale, qui a vu les Etats-Unis imposer des droits de douane sur 250 milliards de dollars d’importations chinoises et le pays asiatique ensuite répondre de manière similaire.

Donald Trump avait confié qu’il était impatient de rencontrer Xi Jinping afin de résoudre ce conflit commercial. Il a évoqué la lettre de Xi JInping présenté par le vice-Premier ministre Liu He, qu’il a rencontré à Washington, le 31 janvier, à la suite des négociations.

En effet, un délégation chinoise conduite par Liu He était à Washington les 28 et 29 janvier pour poursuivre les négociations. Les deux parties se sont montrées optimistes à l’issue des pourparlers.

A lire aussi : Des progrès dans les négociations sino-américaines

Xi Jinping veut un accord

Liu He a transmis une lettre de Xi Jinping à Donald Trump, dans laquelle le président chinois a souligné que les relations sino-américaines sont à un stade critique, mais doivent « continuer d’essayer de trouver des compromis et intensifier les consultations, afin de parvenir à un accord mutuellement bénéfique le plus tôt possible ».

Xi Jinping a exprimé sa volonté de rester en contact étroit avec Donald Trump « par divers moyens », a précisé l’agence de presse, Xinhua. De son côté, Donald Trump a confirmé qu’une délégation américaine dirigée par le représentant commercial Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin se rendront en Chine mi-février pour poursuivre les consultations.

Le président américain a également confié qu’il attendait avec impatience de rencontrer Xi Jinping le plus tôt possible, afin « d’assister ensemble au moment historique où les deux pays parviendront à un accord sur les questions économiques et commerciales », selon Xinhua.