Rodrigo Duterte ouvre les bras à la Chine et dit « au revoir » à Washington

par | Oct 20, 2016 | Asie/Pacifique, MONDE

Le président philippin, Rodrigo Duterte, en visite en Chine aujourd’hui, a clairement exprimé sa volonté de s’allier à la Chine, au détriment de son allié historique Washington.

Dans une interview accordée à l’agence de presse, Xinhua, le président philippin assurait que « seule la Chine peut nous aider » à aider au développement économique du pays. D’ailleurs, il avait annoncé le lancement « des alliances commerciales avec la Russie et la Chine alors vous, les autres investisseurs, partez, il n’y a pas de problèmes », le 1er octobre.

Cette visite est surtout une première pour Rodrigo Duterte, car « il s’agit de la première visite d’Etat d’un président philippin à Beijing depuis 2011, cela signale un tournant dans l’histoire de nos deux pays« .

Raison pour laquelle, « nous avons hâte de renouveler les liens entre les Philippines et la Chine, et de réaffirmer notre engagement à collaborer plus étroitement, afin d’atteindre des objectifs communs pour nos pays et nos peuples » a indiqué ce dernier, la veille de son départ.

De son côté, le président chinois, Xi Jinping, a souhaité que la visite de son homologue philippin « améliore pleinement » les relations bilatérales, assombries par le conflit sur la mer de Chine méridionale.

Arrivée, ce mardi 18 octobre avec 200 chefs d’entreprise, Rodrigo Duterte a l’intention de forger une nouvelle alliance commerciale, se séparant des Etats-Unis. Ce dernier a indiqué, hier devant la communauté philippine de la ville, que « je n’irai plus en Amérique. On ne fait que nous insulter, là-bas. Le moment est donc venu de dire ‘au revoir' ».

Il a également promis de remettre les relations avec la Chine au centre de sa diplomatie, une position partagée par Xi Jinping, qui ne doute pas que les contentieux pouvaient être résolus de façon « appropriée ».

« J’espère que nous pourrons répondre aux souhaits du peuple et faire en sorte que cette visite ramène les relations sino-philippines sur une voie amicale, et qu’elle améliore pleinement les choses », a-t-il déclaré aux médias lors d’une conférence de presse commune.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :