Au cours de ce mois de juin, des techniciens chinois ont dispensé une formation dans le domaine minier à une quarantaine de malgaches, travaillant dans le secteur.

Très présente dans le secteur minier à Madagascar, les autorités chinoises ont souhaité renforcer leur soutien au secteur et à ses institutions.

Une quarantaine de techniciens malgaches dans le domaine de l’extraction minière, est formée sur la technologie minérale et géologique. Les techniciens malgaches, issus du ministère des Mines et du pétrole, ainsi que des étudiants de l’Université d’Antananarivo ont débuté la formation  le 11 juin à l’Institut Confucius situé à l’Université d’Antananarivo.

Jusqu’au 3 juillet, ils profiteront d’une formation organisée par le ministère des Mines et du pétrole, le ministère en charge des ressources naturelles en Chine, le Bureau d’enquête géologique de la Chine et le centre de développement de la recherche chinois.

Pour le ministre des Mines et du pétrole, Henry Rabary-Njaka, «cette formation permettra aux techniciens malgaches de renforcer les investigations déjà réalisées dans ce secteur». Il s’agira également de renforcer les ressources humaines du pays, dans le but d’évaluer le capital des ressources naturelles malgaches, qui n’est toujours pas défini actuellement. D’ailleurs en 2016, la Chine a aidé gouvernement malgache à réaliser une cartographie des ressources géologiques du pays.

Cette formation n’est pas la première. Depuis 2004, le gouvernement chinois envoie des équipes techniques pour former les techniciens malgaches dans le domaine de l’extraction minière.