samedi, juin 15

Séduire les compagnies ariennes chinoises

Le Premier ministre adjoint mauricien, Xavier-Luc Duval a rencontré, lundi 18 juillet, le vice-ministre de l’Aviation civile, Dong Zhiyi, afin d’évoquer la création de l’Aviation Academy dans l’île et la volonté du gouvernement mauricien d’inciter les compagnies aériennes chinoises à utiliser l’île Maurice comme plateforme vers l’Afrique.

En juin, le Premier ministre avait évoqué l’ambition de son pays d’accueillir l’Aviation Academy que la Chine souhaite lancer en Afrique. Celle-ci devrait aider à la formation des pilotes et du personnel du secteur de l’aviation civile en général. Mais pour l’heure, cinq pays, y compris Maurice, sont encore en concurrence.

Xavier-Luc Duval, Premier ministre adjoint
Xavier-Luc Duval, Premier ministre adjoint

En effet, comme l’a expliqué Xavier-Luc Duval, au site Défi Média Group, « on discute du projet d’Aviation Academy pour Maurice mais aussi pour l’Afrique« , ce qui « prend un peu de temps« . Cependant, la visite de Dong Zhiyi est « une autre étape dans les discussions » pour Xavier Duval.

Ce dernier a précisé que son gouvernement souhaite créer avec la Chine « autour de l’aéroport de plaisance, une académie aérienne pour Maurice et l’Afrique, parce qu’il y a d’énorme possibilité de croissance au niveau aérien« . D’autant que « Maurice et la Chine sont capables de jouer un rôle important » dans ce secteur.

A l’occasion de sa rencontre avec Dong Zhiyi, Xavier-Luc Duval a évoqué la volonté de son gouvernement d’encourager les compagnies aériennes chinoises à venir à Maurice, et à l’utiliser comme plateforme vers l’Afrique.

Face au nombre croissant de touristes chinois dans l’île, le Premier ministre adjoint a vanté les mérites de la destination Maurice auprès de la délégation chinoise, évoquant le vol lancé le 12 juillet par  Air Mauritius vers sa 5ème destination chinoise, Guangzhou.

Xavier Duval a expliqué que la compagnie « China Southern opérait déjà sur Guangzhou, puis elle est partie« . De fait le vol d’Air Mauritius « comble un vide. Nous voulons davantage encourager les compagnies chinoises à venir à Maurice et à utiliser le pays comme plateforme vers l’Afrique ».

De son côté, Prem Sewpaul, vice-président d’Air Mauritius, a assuré que « la desserte d’une 5e ville chinoise par Air Mauritius est une occasion immense de promouvoir Maurice comme lien entre l’Afrique et l’Asie », a relevé Défi Média Group.

En 2010, les chinois n’étaient que 7’609 à visiter Maurice en 2010, ils ont été 89’585 l’an dernier. Et selon Statistics Mauritius, entre janvier et juin 2016, 39’613 Chinois ont visité Maurice.

« C’est très prometteur » s’est réjouit ce dernier, car des compagnies malgaches et réunionnaises s’intéressent également à cette destination. Mais Maurice détient désormais un monopole, après avoir été concurrencé quelques années par la compagnie réunionnaise Air Austral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *