La Chine promet son soutien au développement de l’économie bleue

par | Juil 19, 2016 | Afrique, Chine - Afrique, MONDE

Communiqué – La Chine se dit prête à s’engager auprès de Maurice dans la nouvelle stratégie de croissance. Le développement de l’économie bleue est un secteur qui intéresse les autorités chinoises, en particulier, dans le cadre des nouvelles relations économiques Chine – Maurice.

La délégation de haut officiels chinois dirigée par le Vice-ministre du Commerce de la République populaire de Chine, Zhang Xiangchen, en visite actuellement à Maurice, a eu une session de travail très fructueuse avec le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, le lundi 20 juin 2016.

Les différents composants de la nouvelle stratégie de l’économie à savoir l’économie bleue, le Maritime Hub et le rapprochement économique avec l’Afrique, ont été abordés. Par ailleurs, l’implantation de la Bank of China à Maurice est présentée par la partie chinoise comme un facteur précurseur par rapport à l’intérêt mauricien d’autres grandes institutions financière de Chine.

Le Chef de la diplomatie mauricienne a d’emblée réitéré les liens de grande amitié qui unissent nos deux pays. Ces relations sont appelées à prendre une nouvelle dimension dans le cadre de l’ouverture économique de Maurice.

« L’économie mauricienne est prise dans le piège de revenus moyen, et il nous faut développer de nouveaux secteurs d’activité pour s’engager dans la voie d’une croissance rapide », explique le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Celui-ci rappelle le potentiel de développement qu’offre la vaste Zone économique exclusive (ZEE) de Maurice. Dans le même souffle, il évoque la vision du gouvernement de re-développer le port en vue d’en faire un Hub Maritime régional.

Le ministre des Affaires étrangère a fait mention du projet de port de pêche à Bain des Dames  par un opérateur chinois. Ce développement ouvrira la voie à d’autres activités à valeur ajoutées et fera de Port Louis une plateforme de distribution régionale de poissons et de fruits de mer.

Au chapitre du rapprochement économique avec l’Afrique, le centre financier de Maurice, selon le Chef de la diplomatie mauricienne, peut jouer un rôle stratégique dans le corridor d’investissement et de commerce Chine – Afrique. La Bank of China a une belle carte à jouer dans cette optique en facilitant les transactions sans cesse grandissantes entre les pays africains et la Chine.

Le ministre des Affaires étrangères a aussi évoqué les possibilités de coopération entre les entreprises chinoises et mauriciennes pour développer les Tics sur le continent. La présence de la puissant constructeur IT. chinois, Huawei à Maurice est d’un atout majeur.

Le Vice-ministre Zhang Xiangchen a, pour sa part, salué la vision de développement de Maurice, telle qu’exposée par le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo. Il affirme reconnaître les défis de Maurice en tant que pays à revenus moyens et qui aspire à un nouveau seuil de développement. La Chine reste à nos côtés, rassure le Vice-ministre. « La Chine est très intéressée par l’économie bleue qui a un avenir brillant. Nous voulons aider, et aussi encourager les entreprises chinoises à s’y engager », soutient M. Zhang Xiangchen.

Celui-ci trouve aussi très pertinent le projet de Maritime Hub, situation géographique Hub, compte tenu de notre positionnement géographique. « Votre situation géographique est un cadeau de dieu » dira-t-il. Il estime qu’il y a des grands débouchés dans le port franc.

La Commission mixte Chine – Maurice se tiendra cette année à Beijing en vue d’apporter un nouveau souffle à la coopération bilatérale dans divers domaines.

Images de Une : Le ministre des Finances,  Vishnu Lutchmeenaraidoo, et l’ambassadeur de Chine à Maurice, Li Li

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :