D’après le communiqué du ministère de l’économie, de janvier à juillet 2022, la valeur produite par le secteur taïwanais des semi-conducteurs a déjà atteint 2 billions de TWD (64,7 milliards d’USD), en hausse de 32,2% sur un an.

La production de semi-conducteurs par les entreprises taïwanaises devrait battre des records en 2022, grâce à une hausse de la demande mondiale en calcul haute performance et en électronique embarquée, a estimé le ministère.

« Une telle croissance s’explique aussi par les pratiques croissantes de télétravail, favorisées par la pandémie de Covid-19 et par la transformation numérique des entreprises et administrations, ainsi que par l’expansion des applications des technologies émergentes », a expliqué le ministère.

Les statistiques officielles montrent que la valeur de la production du secteur taïwanais des semi-conducteurs était en 2021 de 2,8 billions de dollars taïwanais (TWD), soit 89,9 milliards de dollars américains (USD). Ce montant record devrait être dépassé au cours de cette année 2022.

D’après le ministère de l’économie, sur les sept premiers mois de l’année 2022, la valeur produite par ce secteur a en effet déjà atteint 2 billions de TWD (64,7 milliards d’USD), en hausse de 32,2% par rapport à la même période un an plus tôt.

L’activité de fonderie compte pour 68,2% du total, suivie par le test et l’encapsulage des circuits imprimés (19,1%) et par la production de puces DRAM, ou mémoire vive dynamique (5,5%).

Taiwan est le deuxième exportateur mondial de circuits imprimés après Hongkong, territoire qui sert principalement de hub de ré-exportation, a expliqué le ministère.

Par ailleurs, alors qu’un peu plus de 30% des exportations taïwanaises de semi-conducteurs étaient allés vers la Chine et Hong Kong en 2021, cette proportion a bondi à 37,6% sur les sept premiers mois de 2022.