mercredi, janvier 31

Étiquette : Consensus de 1992

Taipei furieux contre une décision du gouvernement chinois
TAIWAN

Taipei furieux contre une décision du gouvernement chinois

Le gouvernement taïwanais a jugé le 8 janvier irresponsable la mise en place unilatérale par la Chine continentale de nouveaux corridors aériens empruntant le détroit de Taïwan, estimant que cette mesure mettait en danger la sécurité dans la région. Les autorités chinoises ont ouvert la semaine dernière plusieurs couloirs aériens contestés, dont celui dit M503 dans le détroit de Taïwan, sans en informer Taipei. Le 4 janvier, la ministre des Affaires continentales, Chang Hsiao-yueh, a fermement protesté contre cette annonce, ainsi que de l’ouverture de plusieurs couloirs aériens d’accès à cette route,  proches de ceux empruntés pour la desserte des archipels taïwanaises de Matsu et de Kinmen, situés au large des côtes chinoises. Cette décision va l'encontre de l’accord parvenues en...
Un militant taïwanais pro-démocratie condamné
RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Un militant taïwanais pro-démocratie condamné

Lee Ming-cheh, auteur d'articles critiques envers le Parti communiste chinois, a été condamné à cinq ans de prison pour "subversion", aux termes du verdict du tribunal intermédiaire du Hunan. Un co-inculpé de nationalité chinoise, Peng Yuhua, a été condamné à sept ans de prison. Ce dernier avait reçu les articles de Lee Ming-cheh. Ce dernier a indiqué devant les caméras de la télévision chinoise que "je sais que je violais la loi chinoise (...) J'exprime ma culpabilité et mes regrets". Employé d'une association de défense des droits de l'homme, Lee Ming-cheh a été arrêté en mars durant un voyage en Chine continentale. Ses proches n'avaient plus de ses nouvelles durant des mois. Les autorités ont confirmé sa détention, l'accusant d'avoir "mis en danger la sécurité nationale". Cette...
Chute du nombre de touristes
RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Chute du nombre de touristes

Le nombre de touristes chinois à Taïwan a chuté de 42% au premier trimestre 2017, selon des chiffres officiels. L'industrie touristique taïwanaise avait tiré profit du réchauffement des relations avec Beijing, durant la présidence de Ma Ying-jeou. En 2015 près de 40% des 10 millions de touristes venus visiter Taïwan étaient chinois. Mais depuis mai 2016, lors de l'entrée en fonction de Tsai Ing-wen, issue d'un parti aux positions traditionnellement plus hostiles à la Chine, le tourisme a rapidement chuté. Et certains accusent Pékin de limiter volontairement les voyages touristiques vers l'île que la Chine considère comme partie intégrante de son territoire, et ce pour faire pression sur le gouvernement taïwanais. Le nombre de touristes chinois à Taïwan s'est élevé entre janvier...
Le principe d' »une seule Chine », qu’est ce que c’est ?
POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Le principe d' »une seule Chine », qu’est ce que c’est ?

"Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois", assure Beijing, soucieux de préserver sa politique d'"une seule Chine" ou "Chine unique", selon les termes employés. Le principe d'une seule Chine a été établi en 1979, par le secrétaire du Parti communiste chinois, Deng Xiaoping, lorsqu'il lance la "politique de réunification pacifique", devenue peu à peu le concept d'"un Etat, deux systèmes", dont Hong Kong dépend. Considérée comme "la pierre angulaire de la politique du gouvernement", cette politique se concentre depuis 1979 sur les points suivants : œuvrer pour une réunification pacifique, sans promettre pour autant d'abandonner l'idée d'une intervention armée ; intensifier activement les échanges dans les domaines économique, culturel et personnel entre les d...
Communication rompue entre Beijing et Taipei
POLITIQUE, TAIWAN

Communication rompue entre Beijing et Taipei

Malgré les échanges entre les délégations chinoises et taïwanaises de vendredi, le gouvernement a annoncé ce samedi 25 juin l'arrêt du mécanisme de communication avec la République de Chine, suite au refus du nouveau gouvernement de Tsai Ing-wen de reconnaître le principe d'"une seule Chine". Cette annonce survient après la rencontre, le 24 juin suite au salon entre Taïwan et le Hebei, organisé à Shijiazhuang, entre Zhang Zhijun, responsable des affaires de Taïwan de la partie continentale de la Chine et Lin Ming-chen, chef du district de Nantou, à la tête d'une délégation de Taïwan. Ce dernier avait déclaré que "l'essentiel pour assurer le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit est le Consensus de 1992 et le concept d'Une seule Chine". Il avait d'ailleurs ...