jeudi, juillet 25

Étiquette : crise sanitaire

Washington déconseille ses concitoyens de se rendre à Hong Kong
2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Washington déconseille ses concitoyens de se rendre à Hong Kong

Les Etats-Unis ont recommandé le 2 mars à leurs ressortissants d'éviter Hong Kong en raison des mesures drastiques appliquées dans la ville pour lutter contre le Covid-19. Selon Washington, de jeunes enfants peuvent être séparés de leurs parents. «Dans certains cas, les enfants testés positifs à Hong Kong ont été séparés de leurs parents et maintenus à l'isolement», a indiqué un communiqué du département d'Etat rendu public par le consulat américain à Hong Kong. Hong Kong fait actuellement face à une flambée épidémique sans précédent qui a complètement débordé le système hospitalier. Hôpitaux débordés, supermarchés vides, camps de quarantaine installés, la situation à Hong Kong est dramatique. Des dizaines de milliers de cas sont recensés chaque jour, et le gouvernement s'apprête ...
La Chine confine la ville de Lanzhou
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine confine la ville de Lanzhou

Tous les quartiers de la ville de Lanzhou, du nord-ouest de la Chine, vont être soumis à une "gestion fermée" avec un strict contrôle des déplacements. La Chine, épicentre de la pandémie de Covid-19, fait face à un rebond épidémique. Les autorités chinoises ont imposé, mardi 26 octobre, un confinement à Lanzhou et aux quatre millions d'habitants de cette ville du nord-ouest du pays. Pour en savoir plus sur la pandémie de Covid-19, cliquez ici ! Tous les quartiers de Lanzhou vont être soumis à une "gestion fermée" avec un strict contrôle des déplacements, a annoncé la municipalité, alors que les autorités ont recensé 29 cas infections au Covid-19 d'origine locale. Toute sortie à l’extérieur du domicile ne sera désormais possible que pour des «achats de première nécessité», un im...
Nouvelle vague de Covid-19 à Hong Kong
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Nouvelle vague de Covid-19 à Hong Kong

Une quatrième vague de Covid-19 s’abat sur Hong Kong. Les autorités de Hong Kong constatent qu’une dizaine de cas de contamination étaient en relation avec des cours de danse. Les autorités de Hong Kong ont conclu que plusieurs nouveaux cas de contamination par le Covid-19 étaient liés aux élèves de cours de danse, a expliqué le portail d'information gouvernemental local. Le Centre de protection de la santé a annoncé qu'il enquêtait actuellement sur 26 nouveaux cas, dont cinq importés, neuf à source d'infection inconnue et 12 en lien avec des cas locaux. Parmi les douze cas locaux, neuf émanent d’une école de danse. «Au moins trois clubs de danse sont impliqués», a déclaré le chef du département des maladies transmissibles du Centre, Chuang Shuk-kwan. Or, certains des instr...
Risque sanitaire au festival de viande de chien de Yulin
Animaux, Santé, SOCIETE

Risque sanitaire au festival de viande de chien de Yulin

Le festival de la viande de chien de Yulin s’est ouvert malgré les récentes directives du gouvernement pour améliorer le bien-être des animaux et les risques de contagion pour la santé mis en évidence par l’apparition du Covid-19. Ce festival annuel de dix jours attire des milliers de visiteurs, or cette année le nombre de visiteurs a diminué. D'autant que "si l’animal est infecté par un virus et est abattu ou découpé à proximité du public, il y a un réel risque de transmission. Et ce risque est plus élevé que quand un animal est abattu dans un abattoir", a expliqué à RTS, le Professeur de virologie de l’UCLouvain, Jean Ruelle. Les règles d'hygiène sont beaucoup moins strictes sur un marché que dans un abattoir. "Quand la viande est découpée dans un abattoir, le boucher est censé por...
« Les Relations Sino-africaines-le COVID-19 et les Campagnes antichionoises »
Tribunes - Analyses

« Les Relations Sino-africaines-le COVID-19 et les Campagnes antichionoises »

De Yoro Diallo, Directeur Exécutif du Centre d’Etudes Francophones - Au sortir de l’épreuve de la pandémie du COVID-19, le monde aura retenu des enseignements qui resteront gravés dans les annales sanitaires de l’humanité et de l’histoire des relations internationales. La crise sanitaire aux conséquences multi-dimensionnelles (économiques, financières, sociales et politiques) a plongé la globalisalisation dans un processus qui appelle à un véritable changement dans la gouvernance mondiale. Sur le plan économique et financier un nouvel ordre économique et monétaire préfigurant la fin de la suprématie du dollar américain se dessine. Sur le plan social et politique, la crise a révélé les limites voir le déclin du néolibéralisme. La mutation qui s’opère provoquera sans nul doute des conflit...
Vers une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les États-Unis?
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Vers une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les États-Unis?

«Certaines forces politiques américaines prennent en otage les relations entre la Chine et les Etats-Unis et poussent nos deux pays au bord d'une nouvelle Guerre froide» a déclaré Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères. Ce dernier a expliqué que la Chine et les Etats-Unis sont «au bord d'une nouvelle Guerre froide», déplorant au passage le regain de tensions avec Washington autour de l'épidémie de Covid-19. Lire aussi : Pourquoi une guerre froide peut-elle être pire qu'une guerre froide? Les premiers malades du nouveau coronavirus ont été signalés fin décembre 2019 dans la ville de Wuhan, dans la province centrale du Hubei. Il s'est depuis répandu sur la planète et fait quelque 340.000 morts. Pour Donald Trump, le gouvernement chinois est responsable de cette pandémi...
La Chine menace de «rétorsion» en cas de sanctions américaines
Amériques, MONDE

La Chine menace de «rétorsion» en cas de sanctions américaines

La Chine a averti jeudi qu’elle prendrait «des mesures de rétorsion» si le Congrès des États-Unis adopte des sanctions contre Beijing pour sa responsabilité supposée dans l’épidémie de COVID-19. «Nous sommes fermement opposés à ces projets de loi et adopterons une réponse ferme et des mesures de rétorsion» s’ils sont adoptés, a averti devant la presse le porte-parole de l’Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois), Zhang Yesui. À Washington, des sénateurs républicains ont présenté mi-mai un projet de loi qui donnerait le pouvoir au président Donald Trump d’imposer des sanctions à la Chine si Pékin ne fournit pas de «compte-rendu complet» sur la pandémie de COVID-19. La maladie a fait son apparition en décembre 2019 à Wuhan, dans la province centrale du Hubei, finale...
Londres veut mettre fin à sa dépendance à l’égard des importations chinoises
ECONOMIE, Europe, MONDE

Londres veut mettre fin à sa dépendance à l’égard des importations chinoises

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a demandé aux fonctionnaires de faire des plans pour mettre fin à la dépendance du Royaume-Uni à l'égard de la Chine pour des fournitures médicales vitales et d'autres importations stratégiques à la lumière de l'épidémie de coronavirus. D'après l'agence de presse, Reuters, les plans, qui portent le nom de code "Project Defend'', incluent l'identification des principales vulnérabilités économiques de la Grande-Bretagne face à des gouvernements étrangers potentiellement hostiles dans le cadre d'une nouvelle approche plus large de la sécurité nationale, a rapporté le journal The Times, ajoutant que les efforts étaient dirigés par Dominic Raab, ministre des Affaires étrangères du Royuame-Uni. Selon le rapport, deux groupes de travail ont été ...
Les start-ups de technologie de pointe sauvées de la crise sanitaire
ECONOMIE

Les start-ups de technologie de pointe sauvées de la crise sanitaire

Malgré une baisse considérable de l'activité d'investissement globale due à la crise COVID-19, l'écosystème des start-ups est resté relativement résilient. Les start-up se concentrant sur les technologies de pointe (frontier-tech) telles que la conduite autonome, l'IA d'entreprise et l'exploration spatiale, parviennent encore à attirer l'attention des investisseurs, a estimé GlobalData, une société leader de données et d'analyse. La pandémie a entraîné l'arrêt complet de nombreuses entreprises à travers la Chine au premier trimestre de 2020. Malgré la reprise progressive de l'activité commerciale en avril, la situation globale est loin d'être favorable. Le resserrement de la liquidité a même frappé les investisseurs en capital-risque, la principale source de financement pour les s...
Le COVID-19 pourrait impacter la transition énergétique
ECONOMIE, Environnement, TERRE

Le COVID-19 pourrait impacter la transition énergétique

"La transformation du système énergétique mondial pourrait sortir des rails alors que la pandémie de COVID-19 en cours continue d'occasionner des dommages économiques et sociaux", a averti mercredi le Forum économique mondial dans un rapport annuel sur la transition énergétique. Dans son rapport intitulé "Indice de transition énergétique (ETI) 2020 : de la crise au rebond", le Forum a indiqué que la transition énergétique mondiale des combustibles à base de carbone vers des sources d'énergie respectueuses du climat progressait lentement, mais de manière régulière. L'ETI mesure la performance actuelle du système énergétique de 115 pays et leur état de préparation à la transition énergétique. "Sur ces 115 pays (...) 94 contribuant à plus de 70% des émissions mondiales de dioxyde de car...
Beijing dénonce l’utilisation des taxes punitives par Washington
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Beijing dénonce l’utilisation des taxes punitives par Washington

La Chine a estimé que les tarifs douaniers ne devaient pas être utilisés comme une arme, alors que le président Donald Trump a menacé d'y avoir recours en représailles de la gestion par Beijing de l'épidémie de coronavirus, qu'il juge défaillante. "Les Etats-Unis devraient cesser de penser qu’ils peuvent utiliser les tarifs douaniers comme une arme de dissuasion à l’égard des autres pays", a déclaré une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, en rappelant que les relèvements des droits de douane étaient généralement défavorables pour l’ensemble des parties concernées. Hua Chunying a estimé que les Etats-Unis ne devaient pas tenter de détourner l’attention de leurs propres lacunes dans la gestion de l’épidémie en tentant de rejeter la responsabilité de cette crise s...
RSF appelle l’OMS à cesser d’exclure les journalistes taïwanais
Médias/Net, TAIWAN

RSF appelle l’OMS à cesser d’exclure les journalistes taïwanais

Dans un communiqué, Reporters sans frontières (RSF) a appelé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à mettre fin à l’exclusion des journalistes taïwanais, qui va à l’encontre du droit universel à l’information et affaiblit l’effort international de lutte contre le coronavirus. Alors que la communauté internationale se mobilise contre la pandémie de coronavirus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sous pression de la Chine, continue d’exclure les médias et les journalistes taïwanais de ses événements et points presse sous prétexte que l’Organisation des Nations Unies (ONU), dont elle dépend, ne reconnaît pas Taïwan et son passeport. Entre 2009 et 2016, période durant laquelle le régime de Pékin tentait de se rapprocher de Taïwan, l’OMS et l’ONU accréditaient pourtant sans di...
Le directeur d’un laboratoire de Wuhan rejette les théories du complot
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Le directeur d’un laboratoire de Wuhan rejette les théories du complot

"Les allégations selon lesquelles le nouveau coronavirus proviendrait du Laboratoire national de biosécurité de l'Institut de virologie de Wuhan (WIV) sont dépourvues de fondement et contredisent toutes les preuves disponibles", a déclaré dans une interview accordée à l'agence de presse Reuters, Yuan Zhiming, le directeur du laboratoire de l'Institut de virologie. A lire aussi : L'Institut de virologie de Wuhan nie toute responsabilité Yuan Zhiming a indiqué que les allégations "malveillantes" relatives à son laboratoire avaient été "inventées de toutes pièces", et contredisaient toutes les preuves disponibles. "Le WIV n'a ni l'intention ni les capacités de concevoir et de développer un nouveau coronavirus, et (...) aucun élément dans le génome du SRAS-CoV-2 n'indique qu'il ait été c...
« La fin de la relation entre les États-Unis et la Chine »
Chine-Etats-Unis, Tribunes - Analyses

« La fin de la relation entre les États-Unis et la Chine »

De Project Syndicate - Par Stephen S. Roach – Les choses auraient pu tourner différemment, mais les dés sont désormais jetés. Après 48 ans d’avancées laborieuses, une rupture majeure est en train de s’opérer dans la relation entre les États-Unis et la Chine. C’est une issue tragique pour les deux camps – comme pour le reste du monde. Passés d’une guerre commerciale inutile à un conflit de plus en plus désespéré autour du coronavirus, deux grandes puissances en colère se retrouvent piégées dans un jeu des reproches dont il ne sera pas facile de sortir. Connue pour son nationalisme, l’opinion publique américaine s’indigne de plus en plus face à la Chine. D’après un récent sondage du Pew Research Center, 66 % des citoyens américains ont aujourd’hui une mauvaise image de la Chine – six poin...
Menace de boycott de l’Australie par la Chine
2019-nCoV, MONDE, Océanie

Menace de boycott de l’Australie par la Chine

L'ambassadeur de Chine en Australie, Cheng Jingye, a averti que la demande d'enquête indépendante sur la gestion du Covid-19 par le gouvernement chinois est "dangereuse". Ce dernier a indiqué qu'elle pourrait entraîner un boycott de la part des consommateurs chinois. L'Australie s'est jointe aux Etats-Unis pour demander l'ouverture d'une enquête sur la manière dont la maladie de Covid-19, qui a vu le jour dans la province chinoise du Hubei, s'est propagée à travers la planète. A lire aussi : Beijing rejette la demande d'enquête indépendante de l'Australie Ils accusent la Chine de ne pas avoir réagi de manière efficace dans les premières semaines de l'épidémie et d'avoir minimisé ses conséquences sur son territoire. Dans une menace à peine voilée, l'ambassadeur Cheng Jingye a avert...
Pas de G20 à cause des tensions entre la Chine et les Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Pas de G20 à cause des tensions entre la Chine et les Etats-Unis

La vidéo-conférence prévue le 24 avril entre les leaders du G20 a été annulée au dernier moment en raison de tensions entre la Chine et les Etats-Unis, à propos du rôle de l'OMS dans la crise du coronavirus. D'après le South China Morning Post, Washington continue de tenir l'OMS responsable de la mauvaise gestion du début de la pandémie et exige une enquête. La Chine s'y oppose fermement, a assuré le journal. A lire aussi : Donald Trump met en garde la Chine "La Chine pense que les Etats-Unis ont stoppé leur contribution financière à l'OMS afin de lui faire porter le chapeau. Les Etats-Unis, eux, estiment que l'OMS prend parti en faveur de la Chine et que cette dernière est responsable des lourdes pertes enregistrées aux Etats-Unis", a expliqué le professeur Shen Dingli de l'unive...
La Chine refuse une enquête sur sa gestion de la crise du coronavirus
2019-nCoV, MONDE

La Chine refuse une enquête sur sa gestion de la crise du coronavirus

Le gouvernement chinois a rejeté la demande de l'Australie d'enquêter sur la façon dont a été gérée la pandémie de coronavirus, en particulier par les autorités chinoises. A lire aussi : L'Australie veut une enquête internationale sur les origines des coronavirus Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Geng Shuang, a estimé lors d'un point de presse que cette demande méconnaissait "les énormes efforts et sacrifices du peuple chinois" pour enrayer la propagation du virus, apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan. Il a rejeté toute "mise en cause de la transparence de la Chine dans la prévention et le contrôle de la situation épidémique". La ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne avait affirmé dimanche que son pays "réclamerait" notamment ...
Le nombre de cas en Chine pourrait être plus élevé
2019-nCoV, MONDE

Le nombre de cas en Chine pourrait être plus élevé

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus en Chine pourrait être quatre fois plus élevé que ce qui a été signalé jusqu'à présent, selon une enquête rapportée le 23 avril par le journal britannique, The Guardian. Des chercheurs originaires de Hong Kong se sont basés sur les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour examiner le nombre d'infections en Chine jusqu'au 20 février. Les chiffres officiels faisaient alors état de 55.000 cas, mais le pays a restreint la définition d'une personne infectée à plusieurs reprises, a indiqué le quotidien. Le nombre d'infections est d'au moins 232.000 avec la nouvelle qualification, indiquent les chercheurs cités par The Guardian. Ce chiffre pourrait encore être sous-estimé, car certaines personnes présentant des symptôm...
Washington suggère que Beijing a constaté l’apparition du virus dès novembre
2019-nCoV, Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington suggère que Beijing a constaté l’apparition du virus dès novembre

Les États-Unis ont suggéré que le gouvernement chinois avait peut-être constaté les premiers cas dès novembre, et non en décembre 2019 comme l'affirment les autorités chinoises. Washington accuse aussi la Chine d'avoir tardé à prévenir le reste du monde de l'apparition du nouveau coronavirus. "Vous vous souviendrez que les premiers cas étaient connus par le gouvernement chinois peut-être dès novembre, en tout cas certainement mi-décembre, et ils ont mis du temps à signaler cela au reste du monde, y compris à l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. Les premiers cas évoqués remontent à décembre 2019 dans la ville de Wuhan, devenu l'épicentre de l'épidémie. Mike Pompeo pousse les hypothèses loin en assurant que la Chine a...
Nouvelle baisse du taux d’intérêt à moyen terme
ECONOMIE

Nouvelle baisse du taux d’intérêt à moyen terme

La Banque populaire de Chine (BPC) a baissé ce 24 avril le taux d'intérêt à un an de la facilité de crédit ciblée à moyen terme (TMLF), afin d'alléger les coûts de financement et de soutenir l'économie face à l'impact de la crise sanitaire liée au coronavirus. La BPC a indiqué qu’elle abaissait le taux d’intérêt à un an sur les TMLF (Targeted Medium Term Credit Facility) de 20 points de base, à 2,95%, contre 3,15% pour l’opération précédente. Dans le même communiqué, elle a déclaré avoir injecté 56,1 milliards de yuans (7,36 milliards d’euros environ) dans l’économie alors que 267,4 milliards de yuans (34,7 mds €) servis par le biais de la TMLF arrivaient à échéance. La facilité de crédit ciblée à moyen terme (TMLF) est un instrument de politique monétaire visant à soutenir des se...
La Chine va donner 30 millions de dollars à l’OMS
2019-nCoV, MONDE, Santé

La Chine va donner 30 millions de dollars à l’OMS

Le gouvernement chinois a décidé de faire don de 30 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), alors que les Etats-Unis ont suspendu leur financement de l'institution internationale. Après le désengagement américain au sein de l'OMS, Beijing avait accusé les États-Unis de «miner la coopération internationale» contre le Covid-19. Avec ce nouveau don, la Chine veut aider l'OMS à lutter contre le Covid-19. «La Chine a décidé de verser 30 millions de dollars (28 millions d'euros) supplémentaires en liquide à l'OMS», a déclaré ce 23 avril Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. «Cela servira notamment à la prévention et au contrôle de l'épidémie de Covid-19 et à soutenir le développement des systèmes de santé dans les pays en dév...
Les Italiens préfèrent Beijing à Bruxelles
2019-nCoV, Europe, Santé

Les Italiens préfèrent Beijing à Bruxelles

Durement touchée par la pandémie de Covid-19, l'Italie s'est sentie abandonnée par les pays de l’UE malgré ces appels à l'aide, alors que seule la Chine a répondu positivement. Selon un sondage mené localement par SWG du 20 mars au 12 avril, 52% des Italiens considèrent la Chine comme un pays ami, soit une augmentation de 42% par rapport à l'année dernière. La Russie, avec un taux de soutien de 32%, est deuxième sur la liste des pays amis. Les États-Unis sont troisièmes après une baisse de 12%, s'établissant désormais à 17%. En ce qui concerne le pays avec lequel l'Italie devrait renforcer ses liens à l'avenir, 36% des Italiens ont choisi la Chine, tandis que 30% ont choisi les États-Unis. Lorsque l'épidémie a éclaté en Italie, la Chine a envoyé plus de 31 tonnes de fournitures...
L’Institut de virologie de Wuhan nie toute responsabilité
2019-nCoV, Chine-Etats-Unis, MONDE, Santé

L’Institut de virologie de Wuhan nie toute responsabilité

Le directeur de l'Institut de virologie de Wuhan - pointé du doigt par des médias américains comme une possible source du nouveau coronavirus - a catégoriquement démenti toute responsabilité. "C'est impossible que ce virus vienne de chez nous", a déclaré dans une interview à la chaîne étatique CGTN, Yuan Zhiming, directeur de l'Institut de virologie de Wuhan, ville épicentre de la pandémie. Selon la plupart des scientifiques, le nouveau coronavirus a probablement été transmis à l'homme par un animal. Un marché de vente en gros de la ville de Wuhan a été incriminé car il aurait vendu des animaux sauvages vivants. Cependant la présence non loin du marché de l'institut alimente depuis des mois les hypothèses d'une fuite depuis ces installations sensibles. "Nous savons clairement ...
Quel est ce labo chinois pointé du doigt par les Américains ?
Chine-Etats-Unis, MONDE, Santé

Quel est ce labo chinois pointé du doigt par les Américains ?

Situé au sommet d'une colline à Wuhan, un laboratoire de virologie conçu avec l'aide de la France, est le centre des soupçons américains sur l'origine du Covid-19, apparu à la fin de l'année 2019. Selon la plupart des scientifiques, le nouveau coronavirus a probablement été transmis à l'homme depuis un animal. Un marché de vente en gros de la ville a été incriminé car il aurait vendu des animaux sauvages vivants. Mais l'existence à quelques kilomètres de ce marché d'un Institut de virologie alimente, depuis des mois les hypothèses d'une fuite du SARS-CoV-2 (Covid-19) depuis ces installations sensibles. Pour le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a évoqué une "enquête" pour prouver cette théorie, qui ne s'appuie pour l'instant sur rien de très tangible. Selon le quotidien Washi...
Donald Trump met en garde la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump met en garde la Chine

Le président américain, Donald Trump, a mis en garde la Chine contre d'éventuelles "conséquences" si elle était "sciemment responsable" de la pandémie de coronavirus. "Elle aurait pu être arrêtée en Chine avant qu'elle ne commence et elle ne l'a pas été", a déclaré ce dernier lors de sa conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche. "Et maintenant, le monde entier souffre à cause de cela", a-t-il ajouté. Ce dernier a répondu à un journaliste qui lui a demandé si la Chine devait subir les conséquences de l'épidémie apparue en décembre 2019 dans la ville de Wuhan et qui a fait plus de 157.000 morts dans le monde. Donald Trump a répondu : "S'ils étaient sciemment responsables, certainement. Si c'était une erreur, une erreur est une erreur. Mais s'ils étaient sciemment responsa...
« Blâmer la Chine est une distraction dangereuse »
Tribunes - Analyses

« Blâmer la Chine est une distraction dangereuse »

De Project Syndicate - Par Jim O'Neill - Alors que la crise du COVID-19 se poursuit, il en va de même pour les débats sur le rôle de la Chine. D'après ce que l'on sait, il est clair que certains responsables chinois ont commis une erreur majeure fin décembre et début janvier, lorsqu'ils ont tenté d'empêcher la divulgation de l'épidémie de coronavirus à Wuhan, faisant même taire les agents de santé qui ont tenté de sonner l'alarme. Les dirigeants chinois devront vivre avec ces erreurs, même s’ils parviennent à résoudre la crise et à adopter des mesures adéquates pour éviter une nouvelle flambée. Ce qui est moins clair, c'est pourquoi d'autres pays pensent qu'il est dans leur intérêt de continuer à se référer aux erreurs initiales de la Chine, plutôt que de chercher des solutions. Pour de...
Pour Ken Ofori-Atta, la Chine doit faire plus pour aider les pays africains
Afrique, MONDE

Pour Ken Ofori-Atta, la Chine doit faire plus pour aider les pays africains

Alors que la pandémie de Covid-19 a fait 9 198 cas confirmés et 414 morts officiellement recensés dans 51 pays africains, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies, la lutte contre la maladie se situe à un autre niveau : l'économique, notamment celui de la dette. D’après Ken Ofori-Atta, ministre des Finances du Ghana, la Chine, premier partenaire commercial de l’Afrique, peut faire beaucoup plus pour aider les pays africains à alléger leur dette. Selon les chiffres révélés par ce dernier, la dette africaine envers la Chine s'élève à environ 145 milliards de dollars (130,5 mds €), dont 8 milliards de dollars (7,2 mds €) doivent être payés cette année. La situation paraît intenable pour le continent, alors que les estimations prédisent que 20 millions d’emplois...