samedi, mai 25

Washington déconseille ses concitoyens de se rendre à Hong Kong

Les Etats-Unis ont recommandé le 2 mars à leurs ressortissants d’éviter Hong Kong en raison des mesures drastiques appliquées dans la ville pour lutter contre le Covid-19.

Selon Washington, de jeunes enfants peuvent être séparés de leurs parents. «Dans certains cas, les enfants testés positifs à Hong Kong ont été séparés de leurs parents et maintenus à l’isolement», a indiqué un communiqué du département d’Etat rendu public par le consulat américain à Hong Kong.

Hong Kong fait actuellement face à une flambée épidémique sans précédent qui a complètement débordé le système hospitalier. Hôpitaux débordés, supermarchés vides, camps de quarantaine installés, la situation à Hong Kong est dramatique.

Des dizaines de milliers de cas sont recensés chaque jour, et le gouvernement s’apprête à dépister la totalité de ses habitants.

De nombreux Hongkongais reprochent au gouvernement son incapacité à anticiper la crise sanitaire actuelle malgré les deux ans de répit dû à sa stratégie « zéro Covid ».

Lire aussi : Hong Kong cherche 3 milliards pour atténuer les retombées de la pandémie

La politique pratiquée dans la cité, identique de la Chine continentale, vise à isoler tous les malades, y compris asymptomatiques, dans des installations dédiées. Mais les capacités d’accueil sont actuellement saturées.

Plusieurs cas d’enfants – dont des bébés – séparés de leurs parents après avoir été testés positifs au Covid-19 ont été rapportés ces derniers jours. Les autorités expliquent cette situation par l’insuffisance des capacités d’hébergement pour justifier ces séparations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *