La Chine devrait être en tête ds principaux réseaux de transmission d’oléoducs et de gazoducs d’Asie, représentant 39% de la longueur totale des pipelines de la région d’ici 2025, selon GlobalData, une société leader de données et d’analyse.

Le rapport de GlobalData, « Global Oil and Gas Pipelines Industry Outlook to 2025 – Capacity and Capital Expenditure Outlook with Details of All Operating and Planned Pipelines » , a révélé que la longueur totale du réseau de pipelines de transport en Asie devrait être de 243 772 km d’ici 2025, avec une année de démarrage opérationnel située en décembre 2021. La Chine est en tête avec 95 709 km, suivie de l’Inde et du Pakistan avec 77 654 km et 17 383 km, respectivement.

Teja Pappoppula, analyste du pétrole et du gaz chez GlobalData , a expliqué que « la Chine devrait assister au démarrage des opérations de 16 pipelines prévus et annoncés d’ici 2025, ajoutant une longueur totale d’environ 8 747 km. Parmi les pipelines à venir, Zhongwei – Ji et est le plus long pipeline à venir avec une longueur de 2 090 km. Le gazoduc devrait entrer en service d’ici 2023 ».

Le gazoduc principal/de transport Power of Siberia 1 (Chine Section-II) est le deuxième plus long gazoduc à venir avec une longueur de 1 509 km. Ce gazoduc doit être exploité par China Oil & Gas Piping Network Corp. Il devrait être opérationnel en 2023.

Le troisième contributeur le plus important du pays est le projet de gazoduc Erdos-Anping-Cangzhou Phase II, qui devrait ajouter une longueur de 1 412 km en 2022. China Petroleum & Chemical Corp sera l’opérateur de ce gazoduc.