vendredi, mars 1

Étiquette : îles Xisha

La Chine réfute les accusations américaine sur les exercices en mer de Chine
Mers de Chine

La Chine réfute les accusations américaine sur les exercices en mer de Chine

Un porte-parole militaire chinois a réfuté les accusations du Pentagone Défense concernant les récents exercices menés par l'armée chinoise en mer de Chine méridionale. Le 2 juillet, le Pentagone s’est dit «préoccupé» par des exercices militaires chinois menés autour de l’archipel des Paracels, contrôlé par la Chine en mer de Chine méridionale, mais également revendiqué par le Vietnam et Taïwan. Les États-Unis ont estimé que ces manœuvres chinoises «déstabiliseront encore davantage» cette zone maritime sensible. Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, a indiqué que les Etats-Unis avaient "complètement ignoré les faits et confondu le bien et le mal dans une tentative de creuser un fossé entre les pays de la région et d'en tirer profit". "Nous en som...
L’armée s’oppose aux accusations américaines
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, Mers de Chine, MONDE

L’armée s’oppose aux accusations américaines

Le ministère de la Défense a exprimé sa ferme opposition au communiqué du Département américain de la défense concernant la collision entre un bateau de pêche vietnamien et un navire des garde-côtes chinoise dans les eaux au large des îles Xisha. A lire aussi : Le Vietnam proteste contre le naufrage par Beijing d’un bâteau "Le département de la défense des Etats-Unis lance des accusations sans fondement et vise à semer la discorde et à brouiller la situation en mer de Chine méridionale, ainsi qu'à inventer des excuses pour sa propre présence militaire dans cette région", a révélé Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale. "Le Département américain de la défense ignore les faits et sème la confusion dans l'opinion publique", a-t-il dénoncé, notant...
Manille se félicite, Beijing rappelle sa position
Mers de Chine, MONDE

Manille se félicite, Beijing rappelle sa position

Les Philippines se félicitent de la décision du tribunal, appelant tout de même à l'apaisement et au dialogue. Tandis que Beijing a réitéré sa position souverainiste en mer de Chine méridionale. Washington est ravie d'une telle décision, qui entache la stratégie de soft-power de la Chine, d'autant plus que des hauts dirigeants militaires sont prêts à prendre les armes pour défendre la souveraineté nationale. Les Philippines contentes mais tempérées Dans un communiqué publié par l'agence de presse philippines (PIA), le ministre des affaires étrangères, Perfecto Yasay, s'est félicité de "la sentence par le tribunal arbitral constitué par la Cour permanente d'arbitrage, en vertu de l'annexe VII de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982 sur la procédure d'a...
9 neuf pointillés cruciaux pour Beijing
Mers de Chine, MONDE

9 neuf pointillés cruciaux pour Beijing

Les revendications de la Chine se basent sur une délimitation en 9 pointillés apparue sur des cartes datant des années 1940. Raison pour lesquelles, le gouvernement n'accepterait pas la décision de la Cour Permanente d'arbitrage, et n'y participerait pas faute de légitimité de cette dernière. Pour étayer sa position, le 9 juillet, les médias ont mit en exergue la version révisée de l'Atlas illustré du monde de 1994, publié par la société Rand McNally, montrant que l'île de Huangyan, et les îles Nansha et Xisha, concernées par le litige territorial en mer de Chine méridionale, appartiennent à la Chine. Dans une interview accordée à Xinhua, Chia-Chi Tsui, professeur sino-américain à la retraite, a expliqué que "l'Atlas illustré du monde est publié par l'une des maisons d'édition de cartes ...