jeudi, mai 23

Étiquette : mer de Chine orientale

« Pékin s’installe, les voisins s’inquiètent »
COIN DES IDEES, Tribunes - Analyses

« Pékin s’installe, les voisins s’inquiètent »

Partenaire : Dans un article publié sur QuestionChine.net, intitulé « Centrales nucléaires en mer de Chine. Pékin s’installe, les voisins s’inquiètent », Jean-Paul Yacine revient sur l’annonce de CNNC, premier producteur d’énergie nucléaire du pays de « la création d’une nouvelle société établie en coopération avec Shanghai Guosheng, un fond d’investissement et de gestion d’actifs et 3 groupes industriels : Zhejiang Zheneng Electri, les chantiers navals de Jiangnan, l’un des premiers et le plus anciens de Chine, établi en 1865 produisant des navires de combat, des méthaniers et des porte-conteneurs et Shanghai electric, fabriquant de centrales et d’équipements industriels lourds du secteur de l’énergie ». Cette annonce est « en réalité une mise en ordre de bataille pour la réalisation d...
Les mers de Chine au coeur des échanges de l’ASEAN
Mers de Chine

Les mers de Chine au coeur des échanges de l’ASEAN

Selon des sources diplomatiques, citées par l'Agence France Presse, le Vietnam souhaiterait un langage plus ferme envers Beijing et sa présence croissante en mer de Chine méridionale. Le Vietnam a appelé les autres pays d'Asie du Sud-Est à durcir le ton face à l'expansionnisme chinois en mer de Chine méridionale, avant l'ouverture à Manille d'un La veille de l'ouverture du forum de l'ASEAN, Hanoi aurait tenté d'influer les Philippines, afin qu'elles cessent d'être magnanime vis-à-vis de la Chine. Depuis l'arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte, Manille cherche à s'allier aux autorités chinoises, pour attirer des milliards de dollars d'aide et d'investissements. Dans un communiqué, publié que Vietnam+, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh M...
L’armée américain marque sa présence en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

L’armée américain marque sa présence en mer de Chine méridionale

Un avion militaire américain a survolé la mer de Chine méridionale, a affirmé vendredi 7 juillet l'armée de l'air américaine, dans le but de contester la souveraineté revendiquée par Beijing sur ces territoires disputées par plusieurs pays de la région. Le bombardier américain à long rayon d'action B1-B, et deux avions de chasse F-15 des forces japonaises d'autodéfense, ont quitté la base aérienne américaine d'Andersen, située dans le Pacifique, pour un exercice conjoint. "Les trois aéronefs ont dans un premier temps survolé la mer de Chine orientale", a affirmé l'armée américaine. A l'issue de l'exercice, le bombardier américain "s'est rendu en mer de Chine méridionale avant de rentrer" sur la base d'Andersen, précise le communiqué. La mission, affirme l'armée américaine, "démontre ...
Beijing dénonce les « gesticulations » du G7
Asie/Pacifique, MONDE

Beijing dénonce les « gesticulations » du G7

Contrarié par le communiqué commun des membres du G7, Beijing a dénoncé la "gesticulation" de leur part suite au sommet de Taormina au cours duquel les dirigeants des sept les plus industrialisés ont fait part de leur "inquiétude" au sujet des tensions en mer de Chine. Dans le communiqué final publié samedi à l'issue de leur sommet en Sicile, les pays du G7 se sont dits "fermement opposés à toute mesure unilatérale de nature à accroître les tensions" en mers de Chine méridionale (Philippines, Vietnam, Malaisie, Brunei, Taiwan)  et orientale (Japon). https://www.chine-magazine.com/g7-beijing-contrarie-communique-final/ "La Chine est très mécontente des gesticulations du G7 sur la question de la mer de Chine orientale et méridionale sous prétexte de droit international", a indiqué l...
G7 : Beijing contrarié par le communiqué final
Mers de Chine, MONDE

G7 : Beijing contrarié par le communiqué final

Les autorités chinoises ont déploré la mention des mers de Chine du Sud et du Japon dans le communiqué final du Sommet des dirigeants du G7. Dans le communiqué publié samedi 27 mai au Sommet du G7, les dirigeants réunis en Sicile ont fait part de leur préoccupation devant l'évolution de la situation dans les mers de Chine orientale et méridionale, réclamant la démilitarisation des "secteurs contestés". Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Liu Kang, a indiqué que "le gouvernement chinois est engagé dans un processus de résolution des litiges, opposant chacune des nations impliquées, par la négociation tout en garantissant le maintien de la paix et de la stabilité dans les mers de Chine du Sud et du Japon". Les membres du G7 se sont engagés à "maintenir l'or...
Un avion américain intercepté par deux chasseurs
Amériques, MONDE

Un avion américain intercepté par deux chasseurs

Deux avions de chasse chinois ont intercepté mardi 16 mai un WC-135 "Constant Phoenix", avion militaire américain, au-dessus de la mer de Chine orientale. Le Pentagone a indiqué que cette interception avait eu lieu d'une manière "non-professionnelle", dans un communiqué. L'appareil américain est un "avion renifleur" conçu pour repérer dans l'atmosphère tout signe d'activité nucléaire. Selon le Pentagone, le WC-135 "Constant Phoenix" effectuait une "mission de routine dans l'espace aérien international au-dessus de la mer de Chine orientale" lorsqu'il a été intercepté par deux SU-30. La question serait d'après l'institution américaine traitée par Beijing, par le biais des "canaux militaires et diplomatiques appropriés". Hua Chunying, porte-parole du ministre chinois des affaires ét...
Trois navires envoyés en mers de Chine orientale
Asie/Pacifique, MONDE

Trois navires envoyés en mers de Chine orientale

La Chine a envoyé trois navires de garde-côtes patrouiller ce 1er mars autour d'un archipel disputé avec le Japon. "Le 1er mars au matin, trois navires des garde-côtes chinois ont effectué une patrouille dans les eaux territoriales des îles Diaoyu appartenant à (la Chine)", a annoncé l'Administration océanique de Chine, dans un communiqué. Ces îles sont couvertes par l'alliance militaire entre Tokyo et Washington comme l'avait rappelé le 10 février, le président américain, Donald Trump, en réaffirmant sa détermination "à assurer la sécurité du Japon et de toutes les régions relevant de son autorité administrative, et à renforcer encore notre alliance, qui est d'une importance cruciale". Le passage de ces navires chinois suscitent de vives protestations de la part de Tokyo, qui con...
Beijing voit rouge face à Washington et Séoul
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Beijing voit rouge face à Washington et Séoul

En visite en Asie, James Mattis, secrétaire américain à la défense, a réitéré le soutien de l'administration de Donald Trump à Séoul, avec le THAAD, et à Tokyo, concernant le conflit en mer de Chine orientale, suscitant le mécontentement de Beijing. Pour James Mattis, le bouclier anti-missile ne vise aucun pays tiers, il n'y donc a pas lieu de s'inquiéter.  De son côté, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Lu Kang, "nous avons réitéré à plusieurs reprises la position chinoise. La Chine s'oppose fermement à ce que les États-Unis et la République de Corée déploient le système antibalistique THAAD" en Corée du sud. "Cette position est très claire. Elle n'a jamais changé et ne changera pas. À notre avis, l'éventuel déploiement de ce système par les États-Unis...
Des risques de conflits ouverts entre Beijing et Tokyo
Mers de Chine, MONDE

Des risques de conflits ouverts entre Beijing et Tokyo

"La politique du fait accompli dont use la Chine pour renforcer sa position dans les différends maritimes asiatiques est susceptible de dégénérer en conflit", a averti le ministère japonais de la Défense dans un livre blanc publié ce mardi 2 août 2016. De sono côté Beijing a dénoncé ce document, assurant qu'il est "rempli d'expressions éculées, dénature les travaux de défense justifiés et raisonnables de la Chine et fait un battage médiatique autour des questions de la mer de Chine méridionale et de la mer de Chine orientale". Le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Wu Qian, a également ajouté que ce livre blanc est "hostile à l'armée chinoise, ce livre blanc fomente la discorde entre la Chine et ses pays voisins et tente de tromper la communauté internationale". ...
Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse
Mers de Chine, MONDE

Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse

Des avions de chasse japonais auraient utilisé, le 17 juin en mer de Chine orientale,  des radars de contrôle de tirs, afin de détecter des avions de chasse chinois. L'armée japonaise dément, et Beijing s'insurge de la méthode. Pour le China Elections and Governance (CEG), la manœuvre japonaise "vient alimenter une situation déjà dangereuse", car les deux pays "se sont quasiment déclarés une guerre aérienne : les relations déjà tendues entre ces deux pays ont encore gravi un échelon". En effet, la Chine et le Japon se disputent les îles Sensaku/Diaoyu depuis 1971. Les deux pays y possèdent des zones de défenses aériennes qui se chevauchent, de fait tout appareil désirant entrer dans l'une de ces zones doit décliner son identité, selon CEG. La Chine a vivement contesté la présence de de...