jeudi, février 8

Étiquette : Moody’s

Moody’s ferme son unité de conseil en Chine
Business News, ECONOMIE

Moody’s ferme son unité de conseil en Chine

Moody's (MCO) ferme son activité de conseil, Moody's Analytics, en Chine et licencie plus de 100 employés faisant partie de l'unité locale, a rapporté Reuters, citant des personnes anonymes ayant connaissance de la question. La société de notation de crédit, dont le siège est aux Etats-Unis, a commencé à fermer son activité, Moody's Analytics, en Chine, selon des personnes sous couvert d'anonymat car elles ne sont pas autorisées à parler aux médias. La décision, qui a été annoncée en interne le 14 novembre, a touché plus de 100 employés dans les bureaux de Moody's à Pékin, Shanghai et Shenzhen, a précisé l'une des sources à l'agence de presse, Reuters. "Comme nous l'avons annoncé lors de notre dernière conférence téléphonique sur les résultats, Moody's prend des mesures pour align...
La guerre commerciale Chine-Etats-Unis pèse sur les entreprises américaines
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La guerre commerciale Chine-Etats-Unis pèse sur les entreprises américaines

Les entreprises américaines supportent la majeure partie du fardeau financier des tarifs élevés imposés au plus fort de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, a déclaré Moody's Investors Service. L'agence de notation Moody’s a déclaré dans un rapport publié le 17 mai que les importateurs américains absorbaient plus de 90% des coûts supplémentaires résultant du tarif américain de 20% sur les produits chinois. Cela signifie que les importateurs américains paient environ 18,5% de plus en prix pour un produit chinois soumis à ce taux de droit de 20%, tandis que les exportateurs chinois reçoivent 1,5% de moins pour le même produit, selon le rapport. Ainsi «une majorité du coût des droits de douane a été répercutée sur les importateurs américains», a déclaré Moody's dan...
La Chine entreprend plus d’investissements ESG
ECONOMIE

La Chine entreprend plus d’investissements ESG

La Chine entreprend de plus en plus d'investissements environnementaux, sociaux et de gouvernance d'entreprises (ESG), a déclaré le président de Moody's, Henry McKinnell. D'après ce dernier, l'agence de notation Moody's s'intéresse de plus en plus à l'espace de fintech dans le pays. "Il y a eu un changement significatif dans la réflexion sur le sujet de la durabilité", a déclaré Henry McKinnell, dans une récente interview à l'agence de presse Xinhua en marge d'une réunion virtuelle extraordinaire Horasis. "Le gouvernement publie de nouvelles directives et mesures par l'intermédiaire de la Banque populaire de Chine, ainsi que d'autres ministères et organismes de réglementation, car les investisseurs recherchent des informations pour les aider à gérer les risques", a-t-il indiqué. "...
Moody’s abaisse la note à long terme de Hong Kong.
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Moody’s abaisse la note à long terme de Hong Kong.

Critiquant le gouvernement hongkongais pour sa gestion calamiteuse d'une aussi longue manifestation qui n'en finit pas, l'agence de notation, Moody's a terni la réputation de la ville comme plateforme financière internationale. «L'absence de plans tangibles pour répondre aux préoccupations politique, économiques et sociales de la population de Hong Kong mises en avant au cours des neuf derniers mois (par les manifestants, ndlr) peuvent refléter une capacité institutionnelle plus faible que ce que Moody's avait précédemment évalué», a expliqué l'agence de notation dans un communiqué.
Beijing répond à Standard and Poor’s
ECONOMIE

Beijing répond à Standard and Poor’s

Le ministère des finances a répondu ce vendredi 23 septembre à la décision de S&P d'abaisser la note du pays, affirmant qu'il s'agit d'une "mauvaise décision qui néglige les fondamentaux économiques et le potentiel de développement de la nation". Jeudi 22 septembre, l'agence Standard & Poor's a réduit la cote de crédit souverain à long terme d'un cran, la faisant passer de A + à AA-, , en raison des "risques" qui pèsent sur son système financier, tout en maintenant à "stable" la perspective économique du géant asiatique. https://www.chine-magazine.com/sp-abaisse-note-de-chine/ Le ministère des finances a indiqué dans un communiqué que la décision suscitait de la "perplexité en ce moment, alors que l'économie chinoise était sur le chemin d'une croissance ferme après avoir a...
S&P abaisse la note de la Chine
ECONOMIE

S&P abaisse la note de la Chine

L’agence de notation Standard & Poor’s a annoncé le 21 septembre avoir abaissé d’un cran la note de la dette chinoise en raison de "risques financiers" jugés trop élevés. "Une période prolongée de fort gonflement du crédit a intensifié les risques financiers et économiques en Chine", a expliqué S&P, ramenant à "A+", contre "AA-" auparavant, sa note de long terme. Il a cependant maintenu à "stable" sa perspective. Cette annonce intervient alors que l'agence de notation Moody’s avait déjà décidé en mai de dégrader la note de la 2nde puissance économique mondiale. Une première en près de 30 ans, en raison de l’explosion de la dette et du ralentissement de sa croissance économique du pays. A contrario, mi-juillet, l'agence Fitch a maintenu stable la note de la Chine. L’envolée...
Une dette toujours trop élevée
ECONOMIE

Une dette toujours trop élevée

Le produit intérieur brut (PIB) au 2ème trimestre 2017 a progressé de 6,9 %, un résultat légèrement supérieur aux attentes des analystes et identique à celui du 1er trimestre. L’objectif officiel de croissance, fixé à 6,5%, devrait être atteint pour l’année 2017, grâce à une relance du commerce international et à la demande extérieure. La demande interne se maintient, en raison de la hausse des ventes de détail. Malgré des indicateurs à la hausse, "ce qu’il est important de noter, c’est que tout cela est fortement soutenu par le crédit et l’investissement", car en dehors des discours, "il n’y a donc pas de changement dans le modèle de croissance chinois", a expliqué Christopher Balding, professeur à l’école de commerce HSBC à Shenzhen, à l’agence Bloomberg. https://www.chine-magaz...
Moody’s contrarie le ministère des finances
ECONOMIE

Moody’s contrarie le ministère des finances

Moody's abaisse la note de la Chine, pour la première fois depuis 28 ans. L'agence de notation financière s'inquiète des risques d'augmentation de la dette du pays. La note a été réduite de Aa3 à A1 pour les émissions en monnaie locale et en devises étrangères à long terme, avec toutefois une perspective stable. Une dette trop importante L'agence a indiqué que "la solidité financière de la Chine va quelque peu s'éroder au cours des années qui viennent, le volume total de la dette continuant à grossir tandis que le potentiel de croissance ralentit". Suite à cette publication, le ministère chinois des finances a critiqué cette notation. « Cette décision est basée sur l'approche de notation procyclique », qui « n'est pas appropriée », indiqué le ministère dans une déclaration écrite...
Beijing bien loin des préoccupations des agences de notation
ECONOMIE

Beijing bien loin des préoccupations des agences de notation

Le 2 mars, l'agence Moody's a dégradé la perspective de la Chine sur les obligations d'Etat chinoises, de "stable" à "négative". L'institution s'est alarmée de la dette croissante du gouvernement et des fuites de capitaux. Elle s'interroge également sur les capacités du gouvernement à mettre en œuvre les réformes économiques attendues. En réponse à cette analyse, le ministre des finances, Lou Jiwei a affirmé que "sur le marché, ce n'est pas parce qu'il y a eu des ajustements des taux de change que les indicateurs relatifs à la dette souveraine de la Chine ont connu des changements. Par exemple, le taux de change offshore du Renminbi n'a pas baissé, et la communauté internationale n'a pas spéculé sur une baisse des valeurs chinoises". Un argument présenté lors du Forum sur le Dévelo...