samedi, février 10

Étiquette : politique australienne

La Chine rejette les accusations de l’Australie
MONDE, Océanie

La Chine rejette les accusations de l’Australie

La Chine a accusé l'Australie de «diffuser des fausses informations» après des accusations de Canberra selon lesquelles un navire chinois aurait dirigé un laser vers un avion militaire australien lors d'un «acte d'intimidation». Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a exhorté l'Australie à cesser de provoquer la Chine. Lire aussi : L'Australie accuse la Chine d'un « acte d'intimidation » L'avion australien de patrouille anti-sous-marin P-8A s'est approché le 17 février de l'espace aérien au-dessus de la flotte de l'APL de la Chine, entrant dans un rayon de moins de quatre kilomètres et plaçant des bouées équipées de sonars autour du navire chinois, selon le rapport publié par le ministère chinois de la Défense nationale. "Pendant tout le pro...
L’Australie qualifie la Chine de « défi majeur »
MONDE, Océanie

L’Australie qualifie la Chine de « défi majeur »

Le Ministre australien des Finances Josh Frydenberg a déclaré le 6 septembre que la combinaison entre la puissance économique et la connexion mondiale de la Chine posait de «nouveaux défis majeurs» à de nombreux pays. Ce dernier a indiqué que l'Australie était confrontée à une pression plus forte que la plupart des autres pays. Selon lui, si les entreprises australiennes veulent se défaire de leur «dépendance économique» de la Chine, elles doivent chercher à diversifier leurs marchés, c'est-à-dire adopter une stratégie dite «Chine+». Josh Frydenberg a affirmé que les mesures restrictives de la Chine n’avaient pas eu d’impact sérieux sur l’économie du pays. Le différend commercial entre la Chine et l’Australie s’est intensifié depuis avril 2020, lorsque le Premier ministre Scott Morri...
L’Australie annule les accords de l’initiative des routes de la soie, la Chine dénonce
MONDE, Océanie

L’Australie annule les accords de l’initiative des routes de la soie, la Chine dénonce

L'Australie a annulé deux accords conclus par son état de Victoria avec la Chine dans le cadre de l'initiative phare La Ceinture et la Route, ce qui a incité l'ambassade de Chine à Canberra à avertir que les relations bilatérales déjà tendues ne manqueraient pas de s'aggraver. Canberra revoit ses accords avec la Chine Dans le cadre d'un nouveau processus en Australie, la ministre des Affaires étrangères, Marise Payne, a le pouvoir d'examiner les accords conclus avec d'autres pays par les États et les universités du pays. Selon l’agence de presse Reuters, Marise Payne a déclaré qu'elle avait décidé d'annuler quatre accords, dont deux que Victoria avait convenu avec la Chine, en 2018 et 2019, sur la coopération avec l'initiative One Belt and One Road ( Initiative La Ceinture et la Route...
Les investisseurs de la Chine se détournent de l’Australie
MONDE, Océanie

Les investisseurs de la Chine se détournent de l’Australie

La valeur des investissements de la Chine en Australie s'est effondrée en 2020 face à un examen plus rigoureux de Canberra vis-à-vis de ces échanges avec la Chine. Cela dénote une rupture des relations bilatérales et à un ralentissement mondial des investissements étrangers en raison de la pandémie. Selon le quotidien britannique, Financial Times, de nouvelles données montrent que l'investissement de la Chine a chuté de 61% à 1 milliard de dollars australiens (702 millions d'euros) en 2020, contre 2,6 milliards de dollars australiens (1,68 M€) en 2019. Ces chiffres dénotent avec le sommet de 2016 qui avait atteint 16,5 milliards de dollars australiens (10,63 mds €). Or l'année 2016 a été un moment fort des liens sino-australiens qui a coïncidé avec un accord de libre-échange. En reva...
Les tensions entre la Chine et l’Australie ne s’atténuent pas
MONDE, Océanie

Les tensions entre la Chine et l’Australie ne s’atténuent pas

Le 12 janvier, Canberra a mis son veto à l’acquisition de l’entreprise de BTP Probuild par un groupe chinois, l’entreprise publique China State Construction Engineering Company (CSCEC), en invoquant des «raisons de sécurité». Un veto pour des raisons de sécurité nationale Le gouvernement australien fait appel à une nouvelle loi sur les investissements étrangers. En vigueur depuis le 1er janvier, elle permet notamment aux autorités de s’opposer à l’arrivée de fonds étrangers dans des secteurs sensibles. Mais l’achat exhorté est une petite opération de 300 millions de dollars australiens (190 millions d’euros) dans le secteur de la construction qui n'est pas particulièrement vulnérable. Le propriétaire majoritaire de Probuild, la société sud-africaine Wilson Bayly Holmes-Ovcon Ltd (W...